Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous

Région

«On ne pensait pas gagner avec un Pinot»

Julien Lambert 18.05.2017 15:23
Le chef-vigneron du Domaine de Sarraux-Dessous Eric Barbay, le maître caviste de la Maison Bolle Jean-François Crausaz et le directeur de Bolle Blaise Hermann.

Le savoir-faire viticole de la région a obtenu une nouvelle distinction! C’est Bolle & Cie qui a réalisé ce joli coup lors de la première édition des Lauriers de Platine Terravin rouge en plaçant deux de ses crus au sommet. C’est le Pinot noir Grand Cru Luins 2015 du Domaine de Sarraux-Dessous qui s’est imposé devant le Gamaret-Garanoir 2015 «Les Dioscures». 

Ces deux vins estampillés «Bolle» viennent compléter le palmarès de la maison morgienne, déjà lauréate des Lauriers de Platine Terravin du millésime 2014 avec le Féchy «Filet d’Or». Car si cette récompense est remise depuis bien des années pour les Chasselas, c’est la première fois que Terravin, label de qualité des vins vaudois, décide de lancer une distinction similaire pour les rouges, toutes catégories confondues. On retrouvait donc parmi plus de 100 prétendants aussi bien des assemblages en tous genres que des monocépages. 

A lire aussi: Un vin à la saveur divine

Et pour les lauréats, la surprise  est belle: «Si l’on ne doutait pas de la qualité de notre Pinot noir, on ne pensait pas avoir notre chance face à des cépages plus à la mode tels que le Gamaret ou le Garanoir, explique Jean-François Crausaz, maître caviste de la maison Bolle. C’est un vin qui est typé vaudois et qui est moins comparable avec ce qui se fait à l’international.» Le vainqueur était d’ailleurs le seul Pinot noir présent parmi les 16 finalistes sélectionnés tout au long de l’année 2016 par un jury de spécialistes. 

«C’est la preuve que l’on peut faire de très jolis vins avec du Pinot noir ou du Gamay, estime Eric Barbay, chef vigneron du Domaine de Sarraux-Dessous. Pour l’image du canton, c’est une excellente nouvelle, car le Pinot noir représente 40% des rouges vaudois.»

Véritable impact

Cette distinction n’est pas anodine. À la différence d’autres concours, un seul vin sort vainqueur et peut se targuer de porter l’étiquette «Lauriers de Platine rouge». L’impact commercial est donc évident: «Quand nous avions obtenu les Lauriers de Platine pour notre Chasselas «Filet d’Or», nous avions clairement connu une hausse des ventes. Et puis ça se répercute sur les millésimes suivants», constate Blaise Hermann, le directeur de Bolle. 

L’actu en images

Journal de Morges
L'Envol Tolochenaz 2019
Les 9 et 10 février, le Choeur mixte L'Envol présentait “Suivez le ...
Journal de Morges
L'Aurore Saint-Prex 2019
Le 09 février, L'Aurore présentait sa traditionnelle soirée ...
Journal de Morges
Concours du Seulet, Berolle 2019
Dimanche 3 février, la jeunesse de Berolle a réinstauré une ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Morges
Le syndic Vincent Jaques souhaite que l’épicerie mobile ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Russie
Correspondante du Journal de Morges, Emilie Wyss est ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Plusieurs lignes de Pedibus sont en cours de ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Saut à ski

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

On se bouge pour la planète
Edition N° 06
ven 15.02.2019
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
À la découverte de nos villages: Denens
Chaque semaine, nous vous emmenons à la découverte d'un village du district de Morges. Sixième ...