camping

Bain de soleil au camping de Morges

Raphaël Jotterand 27.07.2017 16:07

La saison estivale bat son plein avec les vacances scolaires aux quatre coins de la Suisse comme partout en Europe. C’est donc la période parfaite pour venir passer du temps sur les bords du lac Léman. Et en cette belle journée, une certaine joie de vivre émane du camping de Morges. 

Un groupe d’adolescents parlant plusieurs langues jouent au ping-pong, alors que quelques filles profitent de la place de jeu. «On se retrouve ici chaque année pendant les vacances. C’est chouette», s’exprime un Hollandais d’une quinzaine d’années. Pendant ce temps, cinq jeunes sortent du site pour se rendre en ville tout en fredonnant des airs latinos. 

Pour véritablement comprendre le plaisir que les campeurs prennent à passer des vacances, ou l’été complet à Morges, c’est auprès des parents et grands-parents qu’il faut se rendre. Dans une avenue un peu retirée, un couple d’Allemands accompagné de leur jeune fille à peine sortie du berceau partage son ressenti. Un trio qui n’est pas de passage longtemps dans la région. «On est ici uniquement pour trois jours. Après, on va continuer notre route jusqu’en France», explique le père de famille. C’est principalement la situation du camping qui a attiré les jeunes parents: «On est venu à Morges, car le coin nous semblait sympathique.» 

A lire aussi: Un premier roman en forme de trilogie

Non loin de la petite tribu, un couple de retraités vaudois habitué des lieux a décidé de se reposer dans sa caravane pour la saison complète: «C’est un très joli endroit qui est impeccable. Le site est très bien entretenu et la propreté est parfaite.» 

La disparition du camping d’ici quelques années perturbe les fidèles clients: «On a entendu des rumeurs, mais personne ne nous a informés formellement. Je sais qu’une pétition est en cours.» 

Points forts

«Je recherche le calme, affirme une résidente bernoise. Je suis là pendant toute l’année et mes petits-enfants viennent me rendre visite. Ils dorment soit dans ma caravane, soit dans une tente dehors.» Cette retraitée tient à nommer les points forts des vacances à Morges: «La piscine, le lac et le marché qui est très original.» 

L’idée de voir le camping disparaitre la désole. «On est là parce qu’on trouve l’endroit sympa et convivial, détaille-t-elle. On a aussi entendu qu’une sorte d’hôtel allait être construit. Mais nous on ne veut pas de ça. On souhaite garder notre caravane que l’on utilise pour l’été, et conserver ce mode de vie.» 

Un point de vue qui fait l’unanimité parmi les campeurs. Bien qu’un autre élément revienne régulièrement sur le tapis: «C’est le seul camping situé sur le bord du Léman entre Lausanne et Genève.» Un aspect fort intéressant, qui pourrait faire regretter bien plus d’un touriste, friand du littoral lémanique. 

Un octogénaire soleurois qui vient à Morges depuis une quarantaine d’années chaque été remercie aussi ce que le TCS (ndlr: le camping appartient au TCS) propose comme activités. «La retraite c’est bien, mais on peut parfois s’ennuyer, déclare ce dernier. Passer la période estivale dans un endroit où on peut à la fois se reposer et profiter du lac est un vrai bonheur.»

Aspect pratique

Si l’emplacement semble être l’atout numéro du camping morgien, le faible coût des vacances en caravane et sous tente ne doit pas être oublié. «C’est l’un des campings les moins chers de la région. Il y a peu d’endroits où l’on peut venir séjourner pendant près de quatre mois à ce prix», affirme le retraité de Soleure. 

Pour certaines personnes ayant passé l’âge de rouler «avec plaisir», un dernier argument plaide en faveur des vacances au camping. «Ce qui est vraiment très avantageux, c’est que nous pouvons laisser notre caravane tout l’hiver à Morges et la retrouver début juin pour passer du bon temps», s’exprime une Vaudoise. 

C’est donc avec beaucoup de regrets, mais aussi avec un grand nombre de souvenirs que les habitués de ce lieu touristique, qui est bien l’un des plus importants du district, vont devoir délaisser le camping.

L’actu en images

Journal de Morges
Fête internationale du sauvetage, Saint-Prex 2017
Du 18 au 20 août, le sauvetage de Saint-Prex organisait la Fête ...
Journal de Morges
Giron du Pied 2017 à Sévery - Dimanche
Du 9 au 13 août 2017, Sévery organisait le Giron du Pied.
Journal de Morges
Giron du Pied 2017 à Sévery - Samedi
Du 9 au 13 août 2017, la jeunesse de Sévery organisait le Giron du ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Canton
Alors que l’organisateur du Giron du Pied 2018 sera ...
Morges
Dimanche dès 11h, de nombreuses associations invitent ...
Bussigny
L’extension du collège de Dallaz, qui suit la ...
Web

le reste de l'actualité web

Echandens
Trois ans après la dernière édition, les Fêtes au ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
La 2e édition du Morges Open Air débute vendredi soir ...
JEUNESSES
Le petit village de Sévery a accueilli pendant cinq ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Balade de l'été
Rawil, Rawyl, Tseuzier, Zeuzier, le nom du barrage fait ...
Voile
Vice-président du Club nautique morgien, Édouard Kessi ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Féchy
Fin juin, la Cave Mont-Féchy s’est hissée sur la plus ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Depuis 2004, la commune a réduit de 90% l’utilisation ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Tout un secteur – nommé Ilot Sud – va être démoli pour ...
2e Ligue
Après une année très compliquée, les protégés de ...
ISABELLE MORET
La conseillère nationale établie à Yens brigue la ...
2e Ligue
Le mercato estival a fortement affaibli Chêne Aubonne. ...
Edition N° 32
ven 18.08.2017
Edition de la semaine