FOOTBALL

Bousculé, Saint-Prex finit par gagner le derby

JDM 11.04.2018
Alex Fernandes dos Santos (Saint-Prex) va marquer sur cette action le premier but malgré Nicolas Fuchs (PDJ/en jaune). Photo: François Moesching

Disputé, rythmé et très engagé, le derby entre Pied du Jura et Saint-Prex a été à la hauteur de l’enjeu.

Chaud, chaud, chaud, le derby!
FC Pied du Jura I 1-2 (0-1) FC Amical Saint-Prex I
Alex Fernandes Dos Santos (2x) pour Saint-Prex

Une première mi-temps d’un excellent niveau, un leader emprunté et une deuxième mi-temps très engagée ont fait du derby du district un très bon cru en cette journée d’ouverture de Divinum.

Si Saint-Prex mérite sa victoire, un nul aurait certes été chanceux mais pas de ceux qu’on qualifie de «hold-up» pour un Pied du Jura qui a subitement retrouvé ses valeurs, parfois même un peu trop si l’on songe à quelques semelles appuyées en seconde période.

Un engagement qui a gêné puis fortement agacé le leader, incapable de trouver la formule face à cette débauche d’énergie. Certains joueurs ont même perdu leurs nerfs à force de sécher sur une défense bien regroupée. Mais les homme de Chedly ont fait le boulot, forts d’une maîtrise du ballon qui ne se discute pas.

En face, il serait injuste de résumer la performance de Pied du Jura à «Badaboum, ils ne savent faire que ça », comme le résumait un spectateur adverse. Les hommes de Vavassori, en jouant au sol, ont livré une excellente première période durant laquelle ils ont été mal payés. Avant de fléchir et de faire en effet avec les moyens du bord après le thé, sans pour autant renoncer.

En sortant victorieux de ce match piège, Saint-Prex a montré qu’il savait aussi sortir le bleu de travail, ce qui est un excellent signe. En revanche, nous n’avons pas bien saisi l’excitation générale et le concours de jurons, le capitaine Talel Chedly ayant passé une bonne partie de son temps à calmer ses coéquipiers.

Mais le calme est bien vite revenu, le 100% de la buvette étant d’accord sur le fait que Saint-Prex fera un beau champion et que Pied du Jura à toutes les chances de se sauver s’il parvient à rééditer de telles performances face à ses adversaires directs.

Aubonne abonné à la défaite
FC Chêne Aubonne I 0-2 US Terre Sainte II

Rien ne va plus pour Aubonne, encore battu cette semaine en match en retard. Roland Schaer a même essayé d’attirer Gabet Chapuisat sur son banc pour créer un électrochoc, mais rien n’y fait. Les Aubonnois vont devoir lutter jusqu’au bout, même si une victoire la semaine prochaine lors du derby contre Pied du Jura aurait valeur de maintien. Mais comme PDJ reprend des couleurs...

Edition N28
ven 20.07.2018
Edition de la semaine