Galeries Vidéos Abonnez-vous

Morges

Ces travaux qui n’en finissent pas

Marie Vanolli 30.01.2018 15:05

«Gros travaux, grosses contraintes!» Fabienne Valenti Della Nave, la locataire du rez du bâtiment situé à la rue de la gare 17, résume ainsi la situation en une petite formule, dans laquelle tient tout son agacement. 

Contraintes qui se manifestent sur plusieurs plans. Premièrement, le manque de visibilité de son salon «Coiffure - Pour un grain de beauté». Les échafaudages (censés avoir disparu en décembre) dissimulent encore la vitrine, tandis que les tuyaux et les sacs de sable qui jonchent le sol du couloir menant au salon finissent de décourager les éventuels clients curieux. «On est obligé de compenser par d’autres moyens, explique la responsable. Publicité, annonces... j’essaie aussi d’être active sur les réseaux sociaux, mais tout ceci a un coût, qu’il soit énergétique ou financier.»

Le salon rencontre également des problèmes d’exploitation. Fabienne Valenti Della Nave décrit des coupures intempestives d’eau et de chauffage, l’absence de toilettes et d’ascenseur, ou encore des interventions imprévues faites en pleine période de rush. «Les responsables ne pensent pas à ceux qui travaillent ici. Il faut comprendre que nous sommes une entreprise, précise la coiffeuse, on a besoin de tourner!» 

Problème lourd

Ayant écrit à plusieurs reprises à la régie et aux propriétaires pour leur adresser ses revendications, elle dit ne pas avoir été entendue. Les autres locataires subissant aussi la situation parlent d’un courrier commun. «Mais certains ont peur de se faire mettre dehors. C’est une problématique assez lourde, même si elle était connue, et nous avons conscience du fait que tout ceci est réalisé dans le but d’une amélioration. Cependant, continue-t-elle, le dédommagement promis (ndlr: un mois de loyer offert à la fin des travaux) n’est pas à la hauteur des désagréments. Je ne réclame pas des torts moraux astronomiques ou je ne sais quoi, je souhaite simplement que cela soit juste.»

En attendant la fin de la rénovation prévue pour avril, l’équipe «essaie de positiver» et le reste des locataires, dont deux médecins et des privés, devront visiblement prendre leur mal en patience.

L’actu en images

Journal de Morges
Expo de Coss 2018
Durant toute cette semaine, la 54e édition de l’Expo bat son plein ...
Journal de Morges
La Batelière de Buchillon 2018
La Bâtelière de Buchillon a réuni dix chorales à l'occasion de sa ...
Journal de Morges
Bourg en fête, La Sarraz 2018
La fête inaugurale qui a marqué la fin d'importants travaux de ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Morges
L’interdiction de mendier entrera en vigueur le 1er ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

3e ligue
À 33 ans, l’attaquant Michaël Matthey s’est renouvelé en ...
Léman
Avec plus de 847 tonnes de poissons capturés, l’année ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Edition N° 40
ven 19.10.2018
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
MyRun4Help, une course à vivre
La course à pied pour soutenir les familles de Yanis et Marilou s’est à nouveau conclue sur un ...