Etoy

Course surhumaine à travers l’Europe

Guillaume Martinez 15.09.2017 14:09

À première vue, rien ne laisse soupçonner que Melissa Pritchard, professeure à la GEMS World Academy à Etoy, se transforme en compétitrice tenace, capable des exploits les plus fous, lorsqu’elle quitte les salles de classe. Et pourtant. En juillet dernier, cette Américaine domiciliée à Lausanne prenait le départ de la Transcontinental Race, une épreuve de cyclisme reliant la Belgique à… la Grèce. «J’ai bouclé le parcours en treize jours. Je suis la première femme à avoir franchi la ligne d’arrivée et la 28e au classement général!», raconte-t-elle avec fierté.

A lire aussi: Presque 90 ans passés à Bussigny

Le défi surhumain que représente la course européenne ne s’arrête pas au kilométrage. «Nous devions choisir nous-mêmes notre itinéraire. Il y avait quatre points de passage obligatoires, mais sinon, nous nous débrouillions tout seuls. C’est pour ça que c’est une compétition intéressante: elle ne se résume pas seulement au physique, mais aussi à la stratégie. Pour ma part, j’ai passé des heures à préparer mon parcours», révèle Melissa Pritchard, qui, en près de deux semaines, a traversé plus de dix pays.

Lits improvisés

Au risque de se voir dépassée par des concurrents directs, l’institutrice ne dormait que quatre heures par jour en moyenne. «Au tout début de la course, j’ai pédalé pendant 24 heures sans dormir! Après, il faut s’installer là où on peut. Certains allaient dans des hôtels. Mais moi, la plupart du temps, je m’allongeais sur les bancs des arrêts de bus», livre-t-elle, ajoutant qu’elle affectionnait tout particulièrement monter sur sa selle en pleine nuit.

Dans une épreuve où plus de la moitié des participants ont abandonné, Melissa Pritchard a fait preuve d’une force mentale impressionnante. «C’était vraiment très difficile, il faisait une chaleur insupportable. Mais je voulais aller chercher mes limites et j’ai été servie. Je suis satisfaite, car ça montre qu’avec de la détermination on peut vraiment tout faire, c’est aussi un exemple pour mes élèves», assure la passionnée de sport, qui se rend tous les jours à Etoy en… vélo.

Une fois l’adrénaline de la compétition retombée, la professeure est déjà en manque de sensations fortes. «Je sens comme un vide à présent. Mon corps réclame de l’effort! Il me faut des nouveaux défis», lance Melissa Pritchard, qui n’a certainement pas fini de surprendre.

L’actu en images

Journal de Morges
Coupe des Glaces 2018, Morges
Le 13 janvier 2018 avait lieu la troisième édition de la Coupe des ...
Journal de Morges
Concours de Tambours 2018, Chaniaz
Du 10 au 13 janvier 2018 avait lieu le concours de tambours des ...
Journal de Morges
Loto des Mouettes 2018, Morges
Dimanche 7 janvier 2018, les Mouettes organisaient leur ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Bussigny
«Concrétions», c’est le nom des installations qui ont ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
En décembre dernier, Claude Anker a repris les rênes du ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Si la fréquentation était bonne en 2016, le nombre ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Domicilié à deux pas de Beausobre, le duo improbable a ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Meilleur compteur de Star Forward depuis quelques ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Après avoir tenu à bout de bras sa mythique librairie, ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Deux mois après le refus du Conseil communal d’accorder ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
L’emblématique bateau ne naviguera pas en 2018. Il ...
Critique
Théâtre de Beausobre - Conte musical “Courir”
Morges
L’Association Cantonale Vaudoise de Gymnastique a retenu ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Région
La commune de Lonay interroge la manière de faire du ...
Morges
Le géant romand de la vente de livres a repris ...
Cossonay
Les filles du Pré-aux-Moines ont remporté leur première ...
Morges
Star Forward est à la lutte pour disputer les playoffs. ...
Aubonne
Du 29 décembre au 6 janvier, les passionnés de trains ...
Edition N° 02
ven 19.01.2018
Edition de la semaine