FOOTBALL

Dénouement cruel pour Saint-Prex

Sarah Rempe et Raphaël Jotterand 18.06.2017
Lionel Sandoz a bien besoin de réconfort malgré une saison splendide. Photo: F. Moesching

Au terme d'un match spectaculaire, Saint-Prex s'incline sur l'ensemble des deux matchs face à Montreux. La saison est terminée.

2e ligue: Saint-Prex battu, Montreux promu
FC Amical Saint-Prex I 3 - 4 FC Montreux
Buts pour saint-Prex: Lamine Soumahoro, Mario Pessoa et Julien Bamert

Pas de cerise sur le beau gâteau saint-preyard.

En repartant de Montreux avec une victoire samedi dernier, les hommes de Mario Chedly comptaient bien aller jusqu'au bout, devant leur public, lors de ce match retour. Une partie qui a été complètement folle dans un stade d'En Marcy qui avait fait le plein de supporters. Le coach du district nous donne son ressenti: "Je ne peux qu'être extrèmement déçu." 

Saint-Prex entrait parfaitement dans son match, ouvrant le score au quart d'heure de jeu par Lamine Soumahoro, intenable en pointe de l'attaque. Moins de 5 minutes après, les visiteurs égalisaient, la faute à une défense saint-preyarde pas assez agressive. 1-1 et les joueurs de Mario Chedly passaient la deuxième. Plus tranchants au milieu de terrain et emmené par un Talel Chedly en grande forme, les attaquants saint-preyards multipliaient les offensives. Mais Montreux pouvait compter sur un Jean Bonal au sommet de son art qui enchaînait les arrêts de grande classe et maintenait le suspense. C'est finalement Montreux qui prenait le dessus. Sur une longue touche, un défenseur de St-Prex prolongeait la balle directement sur la tête d'un Montreusien. 1-2 dans un moment fort des visiteurs. L'ambiance devenait plus tendue, mais, gardant leur calme, les hommes de Mario Chedly revenait dans le match juste avant la mi-temps. Sur un corner de l'inévitable Talel Chedly, Mario Pessoa permettait aux deux équipes de se rendre aux vestiaires sur un score de parité. 

La deuxième mi-temps fut du même acabit que la première. Avec saint-Prex tout d'abord qui re-reprenait l'avantage avec une copie conforme du but du match aller. Sur un coup franc de Chedly, Julien Bamert suivait parfaitement et trompait Bonal. 3-2 et cette fois, les supporters Saint-Preyards pensaient que le plus dur était fait. Mais Montreux mettait son veto moins de 5 minutes plus tard. Après un cafouillage dans la surface de réparation saint-preyarde, les joueurs de la Riviera obtenaient l'égalisation. Mais, comme en première période, Saint-Prex élevait le rythme mais se heurtait encore et toujours au gardien Bonal tout simplement exceptionnel. C'est finalement sur une contre-attaque que Montreux allait passer devant et ruiner les espoirs de St-Prex en marquant le 3-4. 

Avec encore 20 bonnes minutes à jouer, les joueurs d'En Marcy pouvaient espérer revenir, mais l'expulsion de Fernandes pour un deuxième carton jaune et sur une faute amplement évitable allait définitivement sceller les espoirs saint-preyards. Pour Chedly une chose est sûr: "On n'a pas eu de baisse de régime et physiquement on était meilleur. Après notre adversaire est venu pour nous faire mal avant tout. Peut-être bien que mes gras ont eu un peu peur de se blesser et n'étaient pas à cent pourcents. C'était à la limite de la méchanceté."

Une partie encore une fois "gâchée" par des erreurs d'arbitrage? "L'arbitre n'a pas fait son travail. Cela je le regrette énormément. Après est-ce qu'il y a eu de l'injustice, je ne sais pas. Je dis toujours que l'injustice a des réglements."

C'est un score cruel pour Saint-Prex qui a eu davantage d'occasions mais a payé cash ses petites erreurs défensives. "On n'a pas perdu la finale, on a appris. Ce n'est pas simple pour moi dans le fait que je laisse mes joueurs fêter leur victoire ensemble, mais quand il y a une défaite aussi cruel je dois l'accepter tout seul, " s'exclame l'homme fort du club régionnal. Une chose est sûre, à l'heure du bilan: il faudra compter sur cette formation la saison prochaine. Car si participer aux finales n'était pas un objectif cette année, il pourrait bien le devenir au vu du potentiel de la formation de Mario Chedly. Ce dernier restera bel est bien sur le banc Saint-Preyard l'année prochaine, avec quelques renforts plus athlétiques. "J'espère juste garder le même groupe en-dehors des joueurs. Car ce groupe de gens qui travaille pour le club est super!"

4e ligue: Lonay espère un miracle
Chavannes-le-Chêne 1-2 FC Lonay IA
Web

le reste de l'actualité web

Echandens
Trois ans après la dernière édition, les Fêtes au ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
La 2e édition du Morges Open Air débute vendredi soir ...
JEUNESSES
Le petit village de Sévery a accueilli pendant cinq ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Balade de l'été
Rawil, Rawyl, Tseuzier, Zeuzier, le nom du barrage fait ...
Voile
Vice-président du Club nautique morgien, Édouard Kessi ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Féchy
Fin juin, la Cave Mont-Féchy s’est hissée sur la plus ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Depuis 2004, la commune a réduit de 90% l’utilisation ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Tout un secteur – nommé Ilot Sud – va être démoli pour ...
2e Ligue
Après une année très compliquée, les protégés de ...
ISABELLE MORET
La conseillère nationale établie à Yens brigue la ...
2e Ligue
Le mercato estival a fortement affaibli Chêne Aubonne. ...
Edition N° 32
ven 18.08.2017
Edition de la semaine