Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous
Morges | Michel Bélaz
Dévouement aux multiples facettes
Hommage

«Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir.» C’est le verset que Michel Bélaz a choisi pour figurer en tête de son faire-part mortuaire. Ce verset résume ce qu’a été une vie qui s’est achevée le 4 décembre à l’Hôpital d’Aubonne. Michel Bélaz était âgé de 83 ans.

«C’était un homme jovial, très sympathique, au contact agréable. Comme on dit chez nous, c’était un bon type», résume l’ancien commandant de police Marc Jotterand qui a beaucoup côtoyé Michel Bélaz dans le cadre de leurs diverses activités.

Né à Morges en 1936, Michel Bélaz avait fait un apprentissage de technicien en chauffage. Métier qu’il a abandonné en 1969 quand William de Rham, que Michel Bélaz fréquentait en qualité de secrétaire général de la Société hippique du Léman, l’a engagé en qualité de courtier et de conseiller en affaires immobilières.

Membre du Parti radical dont il fut le secrétaire, Michel Bélaz entre au Conseil communal de Morges en 1971. Il en assume la présidence en 1981. 

Comédien, Michel Bélaz a brûlé les planches du Casino avec la défunte troupe des Jeunes Patriotes. Il en fut le président de 1964 à 1969. «Il a aussi joué dans des Revues du Forward, ajoute Gilbert Folly qui a collaboré avec Michel Bélaz en qualité de chef du cortège de la Fête des Vendanges. Manifestation phare de la région morgienne dont Michel Bélaz assumait la présidence. À ce titre, il s’est battu – en vain hélas – pour en assurer la pérennité.

Président, Michel Bélaz l’a aussi été du Forward Hockey Club de 1970 à 1973 alors que le club évoluait en ligue nationale B. Par la suite, il a été membre de la Commission de contrôle des transferts de la ligue nationale.

Greffier de l’Abbaye, Michel Bélaz l’a été durant 15 ans, le temps de s’investir dans l’organisation de huit fêtes. Mais combien d’années a-t-il consacrées à la Société de développement dont il a fait l’Office du tourisme? Il en a été le directeur. Il lui a donné une dimension nouvelle. Sous sa direction ont été aménagés les locaux de l’Ancienne Douane.

Membre fondateur du Kiwanis Club de Morges en 1977, Michel Bélaz en fut le président et a été lieutenant-gouverneur du district Suisse-Liechstenstein.

«Il n’était pas tous les soirs à la maison, sourit Danielle, son épouse qui a été à ses côtés 61 années durant. Mais ses diverses activités le changeaient de son travail. Il était toujours plein d’idées. C’était un passionné.  Il était généreux. Foncièrement Morgien, il aimait sa ville comme il aimait les gens. Toutes ces activités, il les faisait à fond!» À l’heure de son départ, ce n’est que justice de les évoquer.

Gilbert Hermann   20.12.2019

Hommage

Nos chers disparus

Jean-Louis Brasey

Il a mis son sens de ...

Michel Bélaz

«Il y a plus de bonheur ...

Jean Büchli

La pierre était sa ...

Francis Sauvain

Les obsèques de cette personnalité marquante de ...

Francis Magnollay

«C’était la crème des hommes», affirme Jean-Jacques ...

Roger Monod

Ce «cossard» a rempli de nombreuses fonctions ...

Raymond Martin

«Membre émérite des ...

Jean-Daniel Pauchard

«Il était rouge et blanc à l’intérieur aussi. À ...

Marcel Chauvy

Marcel Chauvy ne sera pas présent physiquement le 24 ...

Roger Jordan

Avec Roger Jordan, décédé lundi dans sa 90e année, ...

Alice Rogier

Il y a des coïncidences parfois étonnantes: c’est ...

Xavier Charles

Il aimait la montagne. ...

Edition N° 07
ven 21.02.2020
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
À la découverte de nos villages: Mollens
Chaque semaine, nous vous emmenons à la découverte d'un village du district de Morges. ...