Ephémérides

Observons le ciel de juin 2018
Les temps sont donnés en heure locale pour Morges.

Le Soleil en juin:

Le Soleil, «notre étoile», dans la constellation du zodiaque du Taureau, puis dès le 22 dans celle des  Gémeaux se lève le vendredi 1er juin à 5 h 45 et se couche à 21 h 19.

Le vendredi 8, son lever est à 5 h 42 et son coucher à 21 h 25.
Le vendredi 15, son lever est à 5 h 41 et son coucher à 21 h 29.
Le vendredi 22, son lever est à 5 h 41 et son coucher à 21 h 31.
Et le 29, dernier vendredi du mois, le Soleil se lève à 5 h 44 et se couche à 21 h 31.

Du 1er au 21 juin, les jours augmentent 16 minutes et du 22 au 30 juin, ils diminuent de 3 minutes!

La Lune en juin.

Le mercredi 6: Dernier Quartier de Lune à 20 h 32.
Le mercredi 13: Nouvelle Lune à 21 h 43.
Le mercredi 20: Premier Quartier à 12 h 51.
Le jeudi 28: Pleine Lune à 6 h 53.

Les planètes du système solaire en juin.

Mercure, la planète la plus proche du Soleil dans la constellation du Taureau, puis dès le 15 dans celle des Gémeaux et enfin dès le 27 dans celle du Cancer, est inobservable durant ce mois.

Vénus, «l’étoile du Berger», dans la constellation des Gémeaux, puis dès le 13 dans celle du Cancer et enfin dès le 30 dans celle du Lion, est observable vers l’ouest au coucher du Soleil durant tout le mois. Elle brille dans les lueurs du crépuscule et se couche environ deux heures après le Soleil.

Mars, «la planète rouge» dans la constellation du Capricorne, est visible en seconde partie de nuit. . Au début de l’aube, elle brille au-dessus de l’horizon sud. Son éclat orangé est de plus en plus puissant.

Jupiter, la géante gazeuse toujours dans la constellation de la Balance, ne sera pas difficile à localiser ce mois-ci, même sans connaissance du ciel. Son éclat jaune est caractéristique et il est impossible de la confondre avec une étoile: Jupiter est l’astre le plus brillant du ciel nocturne après la Lune et Vénus. Elle apparaît dès le coucher du Soleil en direction du sud-est et sera visible une grande partie de la nuit.

Saturne, la belle planète aux anneaux dans la constellation du Sagittaire, est visible en direction de l’est vers 23 heures en début de mois. Elle apparaît de plus en plus tôt et se lèvera dès le coucher du Soleil à fin juin.

Evénements remarquables en juin 2018.

Le vendredi 1er juin à l’aube, suivez le passage d’une éblouissante Lune gibbeuse décroissante toute proche de la planète Saturne.
Lundi 4 à l’orée de l’aube, deux heures avant le lever du Soleil, la planète Mars est signalée par la Lune gibbeuse décroissante. Les deux astres surplombent l’horizon sud-sud-est.
Le mardi 5  dès 20h30, c'est la séance publique d'observation astronomique organisée par le Groupe d'astronomes amateurs de la Côte (ASTRAC) à l’Observatoire de Marcelin, Gymnase de Morges. Si le ciel est dégagé, on pourra, avec les instruments et le télescope adapté aux personnes à mobilité réduite, observer les planètes Vénus, Jupiter et Saturne et des objets du ciel profond. Entrée libre.
Le samedi 9, l’éclat de la planète Mars, qui progresse rapidement depuis le printemps, dépasse celui de Sirius, la plus lumineuse des étoiles du ciel nocturne. Seules la Lune, Vénus et Jupiter brillent davantage. Mars volera la troisième place du podium à Jupiter début juillet.
Le lundi 11 au crépuscule, une heure et demie après le coucher du Soleil, l’alignement Vénus-Pollux-Castor est bien visible au dessus de l’horizon ouest-nord-ouest.
Le samedi 16 au crépuscule, une heure et demie après le coucher du Soleil, le croissant lunaire monte à la rencontre de la planète Vénus dans la constellation du Cancer, au- dessus de l’horizon ouest-nord-ouest.
Le jeudi 21 solstice de juin sur Terre. Le Soleil atteint son point le plus au nord par rapport à l’équateur terrestre; dans notre hémisphère (boréal), c’est le début de l’été.
Le samedi 23 au crépuscule la planète Jupiter et la Lune gibbeuse croissante sont toutes proches en direction du sud. Notre satellite et Jupiter s’accompagnent jusqu’à leur coucher vers 3 heures du matin.
Le mercredi 27 la planète Saturne est en opposition, elle se lève quand le Soleil se couche. C’est aussi la plus courte distance de la planète aux anneaux à la Terre 9,05 unités astronomiques ou mieux 1’350 millions de kilomètres. La période est favorable à son observation. Cependant, cette année, Saturne s’élève peu au-dessus de l’horizon où la turbulence due à l’atmosphère terrestre est toujours plus forte.
Le jeudi 28 à l’aube quelques minutes avant le jour, la planète Saturne et la Pleine Lune sont très proches, juste au-dessus de l’horizon sud-ouest. Joli spectacle matinal!

Pour l'ASTRAC Morges, Michel Zambelli

Sources: les applications Cœlix, Redshift et le guide du Ciel de G. Cannat.
www.astrac.ch

Edition N° 23
ven 15.06.2018
Edition de la semaine