Morges

La Liberté met le cap sur l’avenir

Raphaël Cand 15.06.2017 16:06
Le capitaine Ralf Tittel et le membre du comité de l’Association Lémanique galère «La Liberté» Marc Vicari.

Touchée, mais pas coulée. Au pied du mur au mois de mars en raison de difficultés financières, l’Association Lémanique galère «La Liberté» a depuis refait surface grâce à un coup de pouce de la Fédération des entreprises romandes. Passé tout proche du naufrage, l’équipage a vécu cette expérience comme une prise de conscience. «Cela a été un électrochoc pour nous, mais également pour les autorités, assure Marc Vicari, membre du comité de l’association. Tout le monde s’est rendu compte que le navire devait exister et devenir une fois pour toutes un symbole de la ville de Morges.»

Afin de jeter définitivement l’ancre dans les eaux de la Coquette, l’association espère que les locaux manifestent leur attachement au bateau. «Nous voulons mobiliser l’opinion publique morgienne, s’exclame Marc Vicari. Pour cela, nous avons créé une carte de membre «Amis de la Galère». En l’acquérant, les habitants soutiennent ce patrimoine lémanique. Ils pourront aussi embarquer le lundi du Jeûne pour une croisière événementielle avec apéritif et animation musicale.»

Grand changement

L’association ne compte pas uniquement sur l’appui de la population pour continuer à hisser les voiles. «Nous devons absolument professionnaliser notre structure, affirme Marc Vicari. Ce qui implique un changement radical de notre mode de fonctionnement.»

À lire aussi: Qui pour sauver la galère du naufrage?

Résolution qui a déjà été traduite en acte. Une étude financée à hauteur de 19 500 francs par l’Association de la Région Cossonay-Aubonne-Morges et le Canton de Vaud est en cours. Baptisée «Stratégie de développement La Galère 2020», la démarche a pour but d’analyser la situation en matière de gestion et de clientèle, ainsi que de proposer un plan de développement permettant au navire de devenir, à l’horizon 2020, une attraction régionale incontournable. Le tout en assurant un fonctionnement et un financement pérenne. 

Pont et ponton

L’avenir de la Galère dépendra également de plusieurs chantiers à venir. À commencer par la rénovation du pont de l’embarcation. Un ouvrage plus que nécessaire selon le capitaine Ralf Tittel: «Nous en discutons depuis plusieurs années, mais rien ne bouge. Aujourd’hui, c’est une priorité.» Il faut dire que la facture s’annonce salée. Un appel de fonds va donc être lancé. «La Galère a déjà bénéficié par le passé de soutiens financiers externes, affirme Marc Vicari. Je suis convaincu que nous trouverons l’argent nécessaire pour accomplir les travaux cet hiver.» 

Autre réalisation tout aussi importante: la construction d’un ponton réservé au navire. Car depuis des années, le bateau se cherche un pied-à-terre. «On aimerait déjà en avoir un, sourit Marc Vicari. Ainsi, nous pourrions proposer des prestations à quai. Ce qui contribuerait grandement à développer notre offre. La Municipalité de Morges a signifié qu’elle souhaitait s’impliquer dans ce projet chiffré à 300 000 francs. On espère qu’il verra le jour à l’horizon 2020.» 

 

L’actu en images

Journal de Morges
Soirée de l'Envol 2018, Tolochenaz
Le 11 février 2018, le choeur mixte l'Envol présentait sa ...
Journal de Morges
Silent Party, Morges 2018
Le 2 février 2018, la Ville de Morges organisait une Silent Party ...
Journal de Morges
Mélodie de Brichy/La Paysanne 2018, Gollion
Le 4 février 2018, La Mélodie de Brichy/La Paysanne présentait son ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
En travaux depuis quatre ans, L’Ensemble hospitalier de ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Région
À l’ère de la mondialisation et de l’ouverture des ...
St-Prex
La Fête internationale organisée par la section de ...
Web

le reste de l'actualité web

Morges
Tamara Silva connaît un début d’année 2018 mitigé. Pas ...
St-Prex
Les Saint-Preyards sont quasiment assurés de terminer la ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Après une cuvée 2017 particulièrement riche, les actifs ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Sévery
Petite entité du mariage qui se prépare au Pied du Jura, ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Rarement citée ou reconnue, mais toujours sur le ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Tête à tête
Il y a dix ans, Michèle Villard était à l’origine du ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Près de trois ans après avoir mis un terme à sa ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

St-Prex
Mercredi soir, la Municipalité saint-preyarde a déposé ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
La subvention communale au Livre sur les quais ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
En place depuis l’an 2000, Yvan Schwab est la figure ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Dans la digne lignée des cinq «experts» de 2017, trois ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
A une large majorité, les membres de l’organe libérant ...
Edition N° 07
ven 23.02.2018
Edition de la semaine