Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous

EVENEMENT

Le bonheur partagé d'Isabelle Moret

Cédric Jotterand 04.12.2019 15:40
Isabelle Moret lors du "débarquement" en Pays de Vaud, sous la bonne garde des Cent-Suisses. Photo: François Moesching

Un marathon sourire aux lèvres. C’est ainsi qu’on pourrait résumer la journée d’Isabelle Moret ce mercredi, fêtée, embrassée et enlacée de Berne à Yens. Dotée d’une légitimité en béton armé depuis son élection qui la place sur l’Olympe des présidents les mieux élus, elle a emmené sa cour en train, en bateau et en bus des MBC jusqu’à son fief de Yens où elle a été couverte de louanges et de cadeaux. «Isabelle est non seulement très sympa mais elle sera une représentante de premier ordre pour notre pays.» Le premier compliment ne vient pas d’un membre de son «fan-club», mais du président de la Confédération Ueli Maurer.

Tous seront sur la même ligne durant la journée, l’objectif de chacun – anonyme ou dirigeant politique – étant souvent de pouvoir poser aux côtés de la reine du jour pour poster la photo souvenir le plus rapidement sur les réseaux. Un tel périple, car c’en est un, oscille entre la course d’école et les moments solennels, le PLR genevois Christian Lüscher prenant un malin plaisir à amuser la galerie.

Parlementaire aguerrie, Isabelle Moret connaît parfaitement le protocole et se prête de bonne grâce à toutes les demandes. «C’est naturellement ma journée, mais j’ai décidé de la mettre au service de mon canton. Je crois que c’est assez réussi et je le dois à une équipe fantastique qui s’agite depuis des mois pour rendre ces moments magiques.» Sur ses talons, tel un fidèle lieutenant, le conseiller fédéral Ignazio Cassis semble s’amuser alors qu’on lui prédit une semaine prochaine mouvementée, lui dont le siège est disputé par les Verts. «Je suis arrivé sous la Coupole juste après Isabelle et le hasard a voulu qu’on me place à côté d’elle. Une solide amitié est née depuis avec de mémorables fous rires et une évidente complicité», lâche celui qui évolue presque à domicile sur le bateau de la CGN puisqu’il concède avoir habité quatre ans à Lutry et épousé une Vaudoise!

Quelques discours se succèdent à bord du «Lausanne» et l’ambiance prend des allures plus régionales à Morges, où de nombreux élus communaux attendent la vedette du jour.

Yens en liesse 

Sur le quai, où de nombreux citoyens ont fait le déplacement, le tutoiement est de rigueur, la joie contagieuse. L’élégance aussi, puisqu’en plus de la Municipalité, le comité a installé au premier rang André Bugnon, dernier vaudois à avoir présidé le Conseil national, pour accueillir sa benjamine. «J’ai tellement aimé cette fonction que je lui souhaite de ressentir le même bonheur. Si j’avais pu effectuer une deuxième année, je n’aurais pas hésité un seul instant, car c’est un privilège rare.»

À Yens, les membres des sociétés locales sont sur le pied de guerre, réquisitionnés pour saluer les invités, se charger du vestiaire ou verser un verre de chasselas. Qu’il s’agisse du directeur de l’Office du tourisme, d’un tireur ou de la jeunesse, tous semblent partager le plaisir identique de rendre service, un engagement qui réjouit évidemment la présidente du gouvernement vaudois, Nuria Gorrite, qui joue à domicile. «Le district montre une nouvelle fois sa force et son sens aigu de l’hospitalité. Il est une pépinière de politiciens appelés à assumer de  hautes charges et notre fierté est donc légitime.»

Pendant ce temps, Ignazio Cassis est capturé par les «Brigands du Jorat», faisant preuve de beaucoup d’humour en «critiquant» l’inaction du chef de l’armée, occupé à bavarder près du stand de la Cave de la Côte. Une détention que le président du Parti socialiste Christian Levrat aurait bien aimé voir durer jusqu’à la réélection du Conseil fédéral, bon mot qu’il nous glisse avant d’entrer en salle.

Papet revisité

Là, 80 apprentis de GastroVaud sont à la tâche pour servir un menu dont le point d’orgue est assurément le «papet revisité» avec un crumble de taillés aux greubons. «Cela rappelle de bons souvenirs», raconte Daniel Mosini, le syndic de Saint-Prex qui avait orchestré la journée d’André Bugnon il y a douze ans. «La politique suisse a cette organisation qui fait qu’on ne sait jamais si de tels moments peuvent se renouveler. Deux fois en si peu de temps dans notre région, c’est tout de même exceptionnel.»

Entre des prestations de la fanfare, du chœur d’hommes et du chœur mixte, sans oublier les hymnes national et vaudois, c’est Isabelle Moret qui obtient le mot de la fin. «Je souhaite me mettre à disposition des Suisses durant toute cette année et écouter leurs préoccupations. Les dernières élections ont montré qu’ils voulaient des réponses rapides à des questions complexes et notre responsabilité est très grande.» 

L’actu en images

Journal de Morges
Coupe des glaces 2020
Le samedi 11 janvier, de nombreux "givrés" se sont jeté au lac ...
Journal de Morges
Noël de l'UCAB 2019
L'UCAB a organisé son traditionnel Noël le 14 décembre 2019.
Journal de Morges
Marché de Noël 2019
La troisième édition du Marché de Noël au Château a démarré mercredi.
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Saint-Prex/Etoy
Depuis Noël, la ligne de bus 724 prolonge son trajet ...
bière
Carré d’Expo, un local où se dérouleront des expositions ...
Saint-Prex
Après un démarrage en trombe avec le chanteur Michael ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Edition N° 02
ven 17.01.2020
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
À la découverte de nos villages: Chavannes-le-Veyron
Chaque semaine, nous vous emmenons à la découverte d'un village du district de Morges. ...