Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous

La Chaux

Le bord du Veyron devra attendre

Benoît Cornut 15.03.2019 13:41

La Municipalité veut rendre la rivière à ses citoyens et la sécuriser. Le canton annonce que cela doit encore patienter.

Traversée par le Veyron, la commune de La Chaux-sur-Cossonay a pour projet de renaturer «sa» rivière et de la sécuriser. «Nous voulons rendre l’accès plus facile aux citoyens, et en particulier aux enfants, explique le municipal Jean-François Guex. Nous souhaitons également décaler le lit du Veyron d’un mètre à certains endroits, car avec les années il se glisse peu à peu sous les fondations de certaines habitations. Cela devient dangereux.»

Si des travaux ont déjà été entrepris pour combler l’érosion des berges à côté du bâtiment de l’administration (photo), les autorités communales aimeraient recevoir le feu vert de l’échelon politique supérieur pour aller de l’avant de l’autre côté du pont. La mise à l’enquête est en effet de compétence cantonale, puisqu’elle fait partie des mesures de compensation environnementales liées à la création de la RC 177, la nouvelle route entre la zone industrielle de Vufflens-la-Ville - Aclens et la jonction autoroutière de Cossonay qui a été inaugurée en octobre dernier. «Nous avons l’une des plus belles rivières de Suisse! Elle ne passe que par des villages et n’a pas d’industries sur ses berges, il faut davantage la mettre en valeur, estime Jean-François Guex. Le problème, c’est que l’on n’a plus le droit de couper les arbres passé fin mars. Et le canton ne répond plus! On est prêts à mener ce projet à bien, mais on s’inquiète, car sans mise à l’enquête on devra attendre une année supplémentaire.»

Attente prolongée

Contactée, la Direction générale de l’environnement explique que le dossier est désormais prêt pour la mise à l’enquête publique, laquelle pourra vraisemblablement débuter la semaine prochaine. Mais ce n’est pas tout: «les procédures liées à un tel dossier rendent impossible le démarrage des travaux directement à la fin de la mise à l’enquête, complète le conseiller en communication Denis Rychner. Il est en effet nécessaire de procéder à la synthèse des avis exprimés par les services de l’État et de traiter les éventuelles oppositions ayant été déposées.»

Ensuite, et pour autant que des recours ne soient pas déposés, un dossier de défrichement doit être adressé à l’Office fédéral de l’environnement qui se prononce avant de répondre à l’autorité en charge de la gestion des forêts. «L’échéance de fin mars n’aurait de toute manière pas pu être respectée au vu des procédures nécessaires pour la réalisation d’un tel projet», poursuit le porte-parole de la DGE.

À lire également: La Venoge de Gilles aux petits soins

Une fois l’information donnée à Jean-François Guex, le municipal soupire. «C’est aberrant d’attendre encore davantage, on doit sécuriser la rivière maintenant et on ne va pas réaliser des travaux deux fois au même endroit, à une année d’intervalle! Le problème doit être réglé, c’est pourquoi nous venons d’adresser une demande d’autorisation d’urgence au canton.»

L’actu en images

Journal de Morges
Soirée de la fanfare de Saint-Prex 2019
La fanfare de la Verrerie de Saint-Prex présentait son concert ...
Journal de Morges
Soirée de la fanfare d'Etoy 2019
Samedi 16 et 17 mars, la Fanfare Municipale d'Etoy présentait ses ...
Journal de Morges
Carnaval des enfants, Apples 2019
Les enfants d'Apples ont sorti leurs plus beaux déguisements pour ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Montricher
Une voiture a percuté un véhicule militaire entre ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

On se bouge pour la planète
Depuis l’introduction de la taxe au sac, des progrès ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

On se bouge pour la planète
Émilie et Zoé nettoient les rues en ramassant tous les ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

On se bouge pour la planète
On se bouge pour la planète

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Edition N° 10
ven 15.03.2019
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
À la découverte de nos villages: Bière
Chaque semaine, nous vous emmenons à la découverte d'un village du district de Morges. Dixième ...