Galeries Vidéos Abonnez-vous

Critique

Le phénomène Oesch's die Dritten s'invite à Beausobre

Raphaël Cand 24.11.2017 17:05

Bien que je sois fier de mon pays, en dire de même de sa musique folklorique serait vous mentir. Autant l'avouer tout de suite, le cor des Alpes, l’accordéon, la youtse ne font pas vraiment partie des composantes de mon répertoire. Vous l'aurez donc deviné, c’est un peu à reculons que je me rendais au Théâtre de Beausobre jeudi soir voir la légendaire famille Oesch accompagnée de leur acolyte Urs Meier.

Quelle n’a pas été alors ma surprise lorsque je me suis mis à taper des mains et vibrer dès les premiers accords. Il faut dire que le groupe n’en est pas à son coup d’essai. Depuis vingt ans, Hansueli, Anne-Marie, Melanie, Mike et Kevin sillonnent le pays et ses salles de concert. Et cela se voit. Leur show est rodé et la complicité entre les parents et les enfants se ressent à chaque instant. 

Les pitreries de Vätu (le papa Hansueli pour les non-initiés) font toujours autant rire. Ses fils, Mike et Kevin assurent à la guitare, à la basse et au violoncelle. À leurs côtés, Anne-Marie et Urs Meier sont certes plus discrets, mais pas moins indispensables. Sans fausse note, ils ajoutent leur pierre à l’édifice que ce soit au piano et au micro pour la maman ou à l’accordéon pour l’ami de la famille. 

Et que dire de Melanie. Cette dernière maîtrise non seulement l’art du yodle à la perfection, mais sait également faire le lien entre les morceaux et avec le public grâce à un français presque parfait. Les chansons dans la langue de Molière sont d’ailleurs nombreuses tout au long du spectacle. L’interprétation du titre Butterfly de Danyel Gérard par la star du groupe a notamment ravi la foule. Quand on écoute la voix de l’aînée de la fratrie, on se dit vraiment qu’elle pourrait s’épanouir dans à peu près n’importe quel style musical tant son talent saute aux oreilles.

Le spectacle n’était pas uniquement sur la scène jeudi. Le public, composé majoritairement de personnes âgées mais pas que, a mis une ambiance de feu dans la salle. En chantant, tapant du pied et des mains, les fans d’Oesch's die Dritten ont pleinement participé à la réussite de cette soirée. Et si certains en redemandent, ils peuvent revenir dans quelques heures à Beausobre pour une deuxième représentation. Bon lorololouloroloroloroleiloroloulei à tous!

L’actu en images

Journal de Morges
La Batelière de Buchillon 2018
La Bâtelière de Buchillon a réuni dix chorales à l'occasion de sa ...
Journal de Morges
Bourg en fête, La Sarraz 2018
La fête inaugurale qui a marqué la fin d'importants travaux de ...
Journal de Morges
Nuit des Épouvantails 2018
Le samedi 29 septembre avait lieu la 12e Nuit des Épouvantails.
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Buchillon
La Bâtelière de Buchillon a réuni dix chorales à ...
St-Prex
Les pâtes du chalet ont rassasié 170 convives venus ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Edition N° 40
ven 19.10.2018
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
MyRun4Help, une course à vivre
La course à pied pour soutenir les familles de Yanis et Marilou s’est à nouveau conclue sur un ...