FOOTBALL

Pied du Jura a mis Forward KO!

R. Jot 14.05.2017
Les trois jeunes buteurs du Pied du Jura ont donné du fil à retordre à Forward. Photo/Cédric Jotterand
Forward se fait humilier par Pied du Jura et voit les finales s'éloigner, alors que Saint-Prex continue sa route vers le titre. En 2e ligue inter en revanche, Echichens se trouve en grande difficulté.
Pied du Jura détruit (tous) les espoirs de Forward
FC Pied du Jura I 5 - 1 FC Forward-Morges I
Buts pour "PDJ": Valentin Teuscher, Nicolas Mauron (2) et Loïc Dumauthioz (2) / But pour Forward: Dragan Jankovic
Giovanni Vavassori et sa troupe ont réussi un match du tonnerre! Dès les premières minutes, les nombreux spectateurs ont pu se délecter d'un match de qualité remarquable au terrain des Planches à Apples. Très vite, Forward a compris qu'un match difficile l'attendait alors que l'équipe de Vagner Gomes se devait de gagner dimanche soir pour espérer jouer les finales, et même pourquoi pas le titre. Mais Forward est tombé le mauvais jour pour affronter PDJ, une formation qui a retrouvé sa fougue en alignant de nombreux jeunes et en retrouvant son esprit de corps "jamais vu nulle par ailleurs" selon l'homme fort de "PDJ". Ces jeunes ont pesé lourd sur la balance, ce qui ne peut qu'être un bon présage. C'est d'ailleurs ce que Nicolas Mauron, auteur d'un doublé dont une frappe enroulée de toute beauté, tenait à dire avec beaucoup d'humilité: "Ces cinq goals montrent qu'on est bien présent et qu'on est là pour le club. Les plus anciens nous apportent leur expérience et cela nous apprend beaucoup. Il y a de l'intensité à l'entraînement et ce n'est que du positif." C'est ce qui a fait la différence face à une formation morgienne bien moins soudée, et qui ne doit pas toujours mener la vie simple à son entraineur au vu du caractère très expressif de certains. Ce dernier nous livre sa réaction avec fair-play: "C'est une défaite cruelle. On a mal entamé les quinze premières minutes et ensuite l'arbitre fait une grosse erreur qui nous coûte un goal. Après on a plusieurs occasions de revenir mais on en concrétise aucune, et "PDJ" a super bien joué en contre. Nous avons ensuite une expulsion à trois zéro et là, on ne peut plus rien faire. Pied du Jura a eu un meilleur état d'esprit et je tiens à les féliciter. Il faut qu'on arrive à concrétiser nos occasions. Le foot, c'est toujours des détails." Voilà à peu près ce qui résume le match de Morges. Son homologue a un tout autre ressenti: "Il y a tout aujourd'hui! Ces gars ont travaillé. Quand je leur demande quelque chose ils le font. Cette victoire représente beaucoup." Enfin sauvé? "Je ne sais pas si on peut dire que nous sommes sauvés, mais c'était peut-être les points les plus durs à faire. On a fait un grand pas. Maintenant on a quinze jours de pause qui vont nous faire du bien. Je ne voulais pas qu'on ait le sentiment d'avoir fait un match de "merde" et que cela nous empêche de nous concentrer pour la fin du championnat." Comment avez-vous géré la pression? "On avait chacun une grosse pression. On a de la malchance. Deux joueurs se blessent en première période donc on doit faire des changements. Et au final on résiste. Loïc Dumauthoiz rentre et marque un doublé donc c'est super et je suis sûr qu'on peut faire encore mieux." Du côté adverse, c'est un peu l'incompréhension: "Ce n'est pas de la malchance. C'est plus un manque d'envie et de combativité. Pied du Jura c'était onze guerriers plus le public. Nous, pas du tout. Après je pense quand même que le moins bons des trois équipes, c'était l'arbitre. Je ne veux pas me cacher derrière le trio arbitral, mais certains de leurs choix sont vraiment incompréhensibles. Le problème vient de leur formation. Bref fermons la parenthèse." Pour la suite, les deux techniciens sont un peu "troublés". "On peut encore atteindre la première place mathématiquement. Les finales sont aussi vraiment accessibles. Après il faudra espérer un faux pas de nos adversaires. Cependant il ne faut pas oublier qu'on était à un point de la barre à Noël, donc je suis satisfait de mon deuxième tour. Après je ne sais pas si les dirigeants vont voir cet aspect pour l'année prochaine et s'ils vont me laisser à la tête du groupe", déclarait Gomez dont les paroles laissent planer le doute sur le futur du coach actuel et de l'équipe. Vavassori, lui, se sentait enfin un peu plus confiant à l'idée du maintien: "Si l'année prochaine notre destin est en deuxième ligue, c'est sûr qu'on peut faire de très bonnes choses si on garde le même niveau." Un avis partagé par Nicolas Mauron pour qui l'avis est clair: "Notre futur est en deuxième ligue, nous l'avons démontré aujourd'hui." Voici une phrase qui montre bien la détermination que Pied du Jura possède en ce moment pour le plus grand plaisir d'un public qui a - enfin - retrouvé "son" équipe!
Aubonne touché, coulé!
FC Gland 6 - 0 FC Chêne Aubonne I
Confirmation, rien ne va plus pour le club du district. Privé de son duo offensif (Perez, Amaugou), Chêne Aubonne n'a pas eu l'ombre d'un espoir face à une équipe de Gand en grande forme. Une semaine qui a tout de même rapporté trois points décisifs en vue du maintien, mais qui ne restera pas dans les mémoires au niveau sportif. Un avis totalement approuvé par Roland Schaer: "Lorsque vous allez à Gland sur un terrain magnifique et que les joueurs n'ont pas envie de jouer, vous voulez faire quoi? Certes il y avait un bon nombre d'absents mais j'attendais que les remplaçants montrent quelque chose. On a pas eu une seule occasion. C'est sûr qu'on ne peut pas faire la fête jusqu'à six heures du matin et espérer quelque chose. Après certains joueurs pensent que ce n'est "que" de la deuxième ligue et se voient déjà sauvés. Mais pas du tout. Ce qui est assuré c'est qu'il y aura des changements. Il reste encore trois matchs qui sont à notre portée. Mais il va falloir les jouer." Et malgré cette mauvaise période êtes-vous encore motivé? "Bien sûr. Je sais que mes gars sont capables de bien mieux. J'entraîne pour des matchs comme celui contre Saint-Prex. Avec un superbe jeu et du public." Les trois points récupérés sur le tapis verts dans la semaine tombent donc vraiment du ciel. "Oui c'est vrai, mais ces trois points on ne les mérite pas. D'accord, c'est bien, mais j'aurais pu faire la même erreur sur la feuille de match donc c'est vraiment de la chance."
Saint-Prex classe l'affaire en deux minutes
FC Amical Saint-Prex I 2-1 FC Bavois II
Buts pour Saint-Prex: Fernandes et Chatelain
Saint-Prex a fait beaucoup parlé de lui cette semaine, avec les trois points retirés par l'ACVF pour avoir aligné un joueur qui ne devait pas être sur le terrain. On se demandait donc comment allait réagir le leader et force est de constater qu'il a été malmené par un mal classé - Bavois II - pendant pile une heure. Rapidement menés au score, les hommes de Chedly ont toutefois classé l'affaire en une poignée de secondes aux environs de l'heure de jeu. Deux buts tombés coup sur coup pour prendre définitivement l'avantage et consolider une place de leader qui semble définitive. Définitive sauf si certains clubs trouvent une parade pour réclamer d'autres points auprès de l'ACVF, puisqu'on sait que cela discute ferme autour des terrains afin d'essayer de trouver une faille dans les règlements. Mais il s'agit de la musique d'avenir, certains présidents ne voulant pas non plus passer pour de mauvais joueurs alors que Saint-Prex mérite largement son fauteuil de finaliste compte tenu de sa saison exceptionnelle. Affaire classée donc pour beaucoup, à suivre tout de même pour quelques autres.
2e ligue inter: Echichens en danger
Thierrens 1 - 0 Echichens
Cette défaite contre Thierrens ne fait pas du tout les affaires d'Echichens, qui commence à utiliser un peu trop de jokers à 5 journées de la fin du championnat. Car plusieurs équipes menacent les joueurs du Grand Record, dont l'avance sur la barre commence à fondre comme neige au soleil. "Cette mauvaise passe s'explique difficilement"' soupire Alain Gendron, le coach d'Echichens. "Mon équipe n'arrive plus à marquer et on devient très fébrile. C'est dommage car nous avons réalisé une bonne première mi-temps. Mais quand on ne transforme pas les occasions..." Echichens a rendez-vous avec son destin la semaine prochaine. "Nous accueillons la lanterne rouge à domicile et il n'est pas utile de souligner l'importance qu'aura cette rencontre. On ne s'est jamais surestimés quand tout allait bien et là, il faudra retrouver le chemin des filets et retrousser nos manches". Les trois points sont en effet indispensables quand on sait que la semaine suivante, Echichens devra se rendre du côté de Genolier/Begnins, un très très gros "client"!
Troisième ligue: Pied du Jura II surpris par le dernier
FC LUC-Dorigny II 3 - 2 FC Pied du Jura II
But pour PDJ II: Sébastien Reis (pén) et Quentin Joseph
Décidément, ce n'est pas la fête en cette fin de championnat pour les hommes de Simon Fuchs. Battue il y a deux semaines déjà par l'avant-dernier, c'est face à la lanterne rouge que la deux de "PDJ" n'a pas su s'imposer. Le jeu proposé par le club de la région n'a pas plu du tout à son coach: "On est un peu moins bien. Nous ne sommes pas assez présents à l'entrainement. Après l'équipe évolue beaucoup entre certains joueurs qui vont à la une et d'autres qui viennent des juniors "B". On s'écoute aussi un peu trop. On est toujours blessés... On a une grosse frustration. Après quand on perd un match comme ça, c'est toujours de la faute à l'arbitre ou à l'adversaire. Mais oui il va falloir se ressaisir pour l'année prochaine." Vavassori a annoncé qu'il restait etv ous? "Alors oui, avec Yann (Godat) on va poursuivre l'aventure l'année prochaine sur le banc de cette même équipe qui hormis ces derniers matchs à fait une très belle saison avec un super état d'esprit."
Gimel/Bière très mal barré
FC Gimel-Bière I 0 - 6 FC Turc Lausanne I
Une roue de vélo ou un set de tennis, c'est comme on veut mais cela fait toujours 6-0 au final, soit une nouvelle déconvenue pour Gimel/Bière. Si on y ajoute exactement le même score pour son concurrent direct Saint-Sulpice - qui n'a laissé aucune chance à Bursins-Rolle-Perroy - cela donne désormais six points de retard pour les joueurs du haut du district. Autant dire qu'à moins d'un miracle, Gimel/Bière retrouvera la 4e ligue l'an prochain, à peine une petite année après l'avoir quittée.
Web

le reste de l'actualité web

Montricher
L'union fait parfois la force et c’est ce qu’on se dit ...
FAIT DIVERS
Un important dispositif a été déployé jeudi en fin de ...
Apples
Les vins de Paysans solidaires de la région morgienne ...
L'Isle
Les Cuivres du Mont-tendre ont fêté dans une ambiance de ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Irène Golay et Benoît Croset participeront cet été à ...
Saint-Prex
Chaque semaine, nous partons à la rencontre de ces ...
Région
La maison Bolle a fait fort lors de la 1re édition des ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
La crème de la nouvelle génération de l’humour sera à ...
Patinoire
La convention qui régit l’utilisation de la patinoire ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Depuis quatre ans, des amateurs de jardinage se ...
Hockey
En mettant l’accent sur des partenariats avec les clubs ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Graffitis
Le passage dénivelé de la gare de Saint-Jean a été ...
Edition N° 20
ven 19.05.2017
Edition de la semaine