Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous

CRITIQUE

Mezrahi dans sa bulle... de champagne

Julien Besuchet / Photo: Jonathan Picard 16.06.2016 14:41

21h35, l’écran s’allume. Raphaël Mezrahi est devant le Temple, micro en mains. Connu pour ses interviews décalées à la télévision française, il a déjà rencontré les Morgiens dans l’après-midi. Mais pour le question-réponse on repassera: l’humoriste ne fait que fixer la caméra pendant de longues secondes, à côté des passants visiblement surpris. L’absurde s’installe, avant même qu’il ne mette les pieds sur scène.

Le ton est posé, tout comme l’alternance entre le one-man-show et la vidéo. Ce mélange permettra à l’humoriste de montrer quelques-uns de ses moments forts à la télévision, comme lorsqu’il faisait du porte-à-porte chez les gens dans les années 90. Mais depuis, qu’a-t- il fait? Toujours la même chose semble-t- il: se marrer pour éviter l’ennui.

Et il a des conseils pour cela: parler à son voisin dans le train comme si l’on était au téléphone avec lui par exemple. «C’est très drôle!», nous assure-t- il. Raphaël Mezrahi aime aussi engager des débats philosophiques sur des bancs publics avec des grand-mères, ou proposer à TF1 de diffuser ses longs trajets sur l’autoroute juste avant un prime-time.

Au terme de la représentation, le titre du spectacle s’est avéré incomplet. «Ma grand-mère vous adore!» certes, mais Morges-sous-Rire aussi, Monsieur Mezrahi. Alors oui, l’aspect désordonné du spectacle et l’univers particulier qu’il propose auront pu déplaire à certains. Mais la simplicité et la marginalité de ce chahuteur de la routine ont le mérite de briser les codes parfois trop conformes du stand-up actuel.

On soulignera également un mémorable rappel – au sens téléphonique du terme – avec Laurent Baffie au bout du fil: «J’adore le public de Morges, sauf un connard que j’avais déjà repéré la dernière fois». Dans un élan de générosité, même le plus con était invité à partager un verre de champagne après le spectacle, offert par des amis vignerons de l’humoriste champenois.

L’actu en images

Journal de Morges
Les tulipes sont tout de même en fête
Ce devait être LA grande fête de la tulipe avec un 50e ...
Journal de Morges
Concerts annuels de la fanfare de Saint-Livres
Les concerts annuels de la fanfare de Saint-Livres avaient lieu ...
Journal de Morges
Soirée du chœur mixte La Récréation
La soirée annuelle du chœur mixte La Récréation avait lieu samedi ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Précarité
Il n’y a pas qu’à Genève et Lausanne que les gens font ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Cuarnens
L’agriculteur David Chaillet a perdu six vaches en moins ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Réouverture
Aux quatre coins du district, musées, bibliothèques et ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Edition N° 20
ven 22.05.2020
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
"Les gens réagissent enfin"
Jeudi 7 mai, le directeur et rédacteur en chef Cédric Jotterand s'est exprimé en direct au 19h30 ...