Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous

Réactions

«Nous devons aller plus loin»

Cédric Jotterand 01.11.2019 09:46
Alexandre Fischer et Gilles Cornut. Jot/Grieu

L’organisateur du rassemblement estime que les instances officielles n’ont pas obtenu assez de résultats. Le président de l’Interprofession réplique.

Mais quelle mouche a donc piqué Alexandre Fischer, à l’origine du mouvement des Vignerons en colère. «En 2001, lorsque la profession s’est rendue à Berne en tracteur, j’avais 17 ans et j’ai accompagné mes parents. J’ai l’impression que nous sommes revenus à la case départ et qu’il est grand temps de bouger.»

À force d’envoyer des SMS, l’habitant de Yens a réuni près de 400 personnes sur son groupe. «En réalité, nous ne savons pas encore exactement ce que nous allons faire le 2 décembre, mais ce sera une opération de charme et non-violente. Nous devons sensibiliser les nouveaux élus de l’assemblée fédérale, notamment tous ces Verts qui disent défendre l’économie locale. Les consommateurs doivent aussi prendre conscience de l’importance de privilégier non pas seulement les fruits et légumes, mais également le vin qui est une richesse de notre terroir.» 

À lire également: Un événement autour du vin 100% féminin

Ne pas brusquer

Président de la Communauté interprofessionnelle du vin vaudois (CIVV), Gilles Cornut fait d’une certaine façon partie de ces «caciques» qui prônent le compromis et le dialogue mesuré à la sauce helvétique, tous deux remis en question par la relève. «Je salue naturellement cette prise de conscience et cette volonté de devenir des acteurs de leur profession. Mais nous souhaiterions aussi voir ces jeunes occuper nos fonctions pour lesquelles personne ne se bouscule au portillon. Je n’ai pas entendu un seul mot sur la remise en question des domaines, qui ne sont pas toujours en adéquation avec la demande du marché. L’Interprofession n’a pas attendu aujourd’hui pour alerter Guy Parmelin, mais il semble illusoire de penser que la Suisse va modifier des accords internationaux pour la viticulture. Ce qui m’importe, c’est le dialogue constructif et non pas que des producteurs qui se plaignent finissent par se mettre à dos les consommateurs. Au final, ce sont eux qui ont le dernier mot en matière d’achat et c’est là, en particulier en Suisse alémanique, que se situe le véritable enjeu pour toute la profession.» 

L’actu en images

Journal de Morges
Marché de Noël 2019
La troisième édition du Marché de Noël au Château a démarré mercredi.
Journal de Morges
La Birolande 2019
La troupe de théâtre de Bière La Birolande a présenté son ...
Journal de Morges
La Voile 2019
La création musicale pour choeurs, orchestre de chambre et ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Région
Une disposition légale interdit à un municipal boulanger ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Lully
Passionné par les oiseaux, Jonathan Pellet a créé ...
Morges
La Municipalité va soumettre à son Conseil la vente de ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

on se bouge pour la planète
Edition N° 47
ven 06.12.2019
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
À la découverte de nos villages: Lussy-sur-Morges
Chaque semaine, nous vous emmenons à la découverte d'un village du district de Morges. ...