Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous

Etoy

Regrouper les STEP pour être à la pointe

Sarah Rempe 03.02.2019 21:49

Fin 2018, un nouveau comité politique a été élu afin de reprendre les réflexions sur la création d’une STEP régionale.

C’est un projet qui est en cours depuis 2012 mais qui s’est légèrement endormi depuis: celui de créer une grande STEP régionale dans l’Ouest du district. «Un comité politique (Copol) a été formé pour lancer un certain nombre d’études techniques fin de vérifier la faisabilité et obtenir une estimation grossière des coûts, explique Charly Viquerat, municipal à Etoy. Un rapport a été rendu en 2014 et les discussions ne sont pas allées plus loin car les communes aux alentours de Rolle ne voulaient pas rejoindre le projet.»

Pourtant, impossible d’envisager quoi que ce soit sans ces localités. «Il faut savoir que pour concevoir un projet de STEP capable de traiter les micropolluants, ce qui est notre but, il faut regrouper 24 000 habitants, poursuit Charly Viquerat. Un nombre qui n’était pas acquis sans les communes de l’AIER (ndlr: Association pour l’épuration des eaux de Rolle et environs). Et jusqu’à l’année dernière, elles n’envisageaient pas rejoindre le projet.»

Projet relancé

Finalement, les communes de Rolle, d’Essertines-sur-Rolle, de Mont-sur-Rolle, de Perroy, de Saint-Oyens et de Tartegnin ont changé d’avis et un nouveau Copol s’est constitué en fin d’année dernière. Charly Viquerat en est le président. «Nous sommes neuf, représentant chacune des STEP actuelles (ndlr: situées à Saint-Prex, Villars-sous-Yens, Saubraz, Aubonne, Allaman, Perroy, Rolle, Gimel et Saint-George). Pour l’instant nous ne nous sommes vus qu’une fois mais nous comptons bien aller de l’avant.»

Ce périmètre de 20 communes peut sembler énorme, mais il est nécessaire. «Depuis 2015, une nouvelle directive fédérale définit un subventionnement pour les STEP qui traitent les micropolluants, explique Charly Viquerat. Chaque installation paie une taxe de 9 francs par année et par habitant pour alimenter un fonds fédéral qui sert ensuite à subventionner les STEP traitant les micropolluants.»

À lire également: L'enseignante aux multiples facettes

Un moyen d’encourager les communes à nettoyer ses eaux encore davantage. «Comme souvent, les Suisses allemands sont bien avancés et nous beaucoup moins, voilà pourquoi il faut saisir cette opportunité. Car ce système court jusqu’en 2040. Si rien n’est fait d’ici là, il n’y aura pas de subventions pour nous.» Cependant, il n’y a pas encore d’obligation légale de traiter les micropolluants pour les communes concernées (voir encadré). «Mais avec ce qui se discute en termes de protection de la nature, cela pourrait changer», conclut Charly Viquerat.

L’actu en images

Journal de Morges
Choeur d'hommes l'Espérance 2019
Le Choeur d'hommes L'Espérance a présenté sa soirée annuelle le 6 ...
Journal de Morges
BMX Swiss Cup
Le BMX Echichens a organisé deux manches de la Swiss Cup les 13 et ...
Journal de Morges
Exposition "Basse-cour et hautes-tiges"
La Maison de la rivière accueille l'exposition "Basse-cour et ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Morges
Isabel Bolle Jimenez et Giovanni Riva sont les ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

bmx
Organisant deux manches de Coupe Suisse à la maison, le ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Apples-Bière
178 élèves de l’établissement Apples-Bière ont visité ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

On se bouge pour la planète

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Edition N° 15
jeu 18.04.2019
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
À la découverte de nos villages: Montherod
Chaque semaine, nous vous emmenons à la découverte d'un village du district de Morges. Seizième ...