Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous

Tolochenaz

Tester un métier pour trouver sa voie

Alberto Silini 13.03.2019 16:35
Pendant la partie pratique, les participants ont suivi les instructions d’un formateur.

Pour aider les jeunes à trouver leur métier, la Fédération vaudoise des entrepreneurs a lancé les «après-midi découverte». Des rencontres qui permettent aux participants de s’immerger dans la pratique d’une profession.

Choisir son métier, c’est un défi pour beaucoup d’ados. Consciente du problème, la Fédération vaudoise des entrepreneurs a lancé les «après-midi découverte». Une formule, testée l’année dernière, qui permet à des jeunes de découvrir un métier par la pratique, de rencontrer des patrons et de décrocher peut-être une place de stage. Le tout en l’espace d’une demi-journée. À en croire Pascal Foschia, responsable de la formation professionnelle de la FVE, «le concept est né d’un besoin mutuel. Les entreprises nous demandaient comment chercher des jeunes intéressés à leurs métiers, et les jeunes nous demandaient comment trouver des entreprises.» 

Trois rencontres

Depuis, trois éditions ont été organisées au cours de l’année, consacrées respectivement au métier de constructeur métallique, de carreleur et de plâtrier. Six jeunes ont participé à la deuxième rencontre, qui a eu lieu le 6 mars à l’école de la construction à Tolochenaz.

À lire aussi: Sur ses skis, elle fait cadeau de sa vue

Après une séance d’information, les participants mettent la main à la pâte. Sous l’œil vigilant d’un formateur de l’école, ils se familiarisent avec les bases du métier. Couper les carreaux, les poser au mur, pour beaucoup d’entre eux, c’est une première. «J’ai de l’expérience comme peintre et comme installateur sanitaire, raconte un jeune participant. Je voulais découvrir le métier de carreleur, et aujourd’hui j’ai pu le faire.» «J’ai apprécié le côté pratique de la rencontre, ajoute un autre, j’aime le travail manuel.»

Entretien minuté

Environ deux heures plus tard, c’est le moment de rencontrer les trois entrepreneurs présents. Les jeunes disposent de dix minutes pour les convaincre, dans l’espoir de décrocher une place de stage, pouvant elle-même déboucher sur un apprentissage. À l’extérieur de la salle, la tension est palpable, mais les participants en ressortent satisfaits. «L’entretien s’est bien passé, se félicite l’un d’entre eux, mais dix minutes, c’est trop court, ça passe trop vite.» Responsable d’une entreprise à Gimel, Laurent Pasche vient de rencontrer quatre jeunes.  «Ce petit moment passé avec eux a été enrichissant, explique-t-il. Je suis prêt à leur donner une chance pour faire un stage. Après, on pourra décider si on poursuit la formation.»

Manque de relève

Le choix des professions présentées lors de ces après-midi répond à une stratégie précise. «Ce sont des métiers où on a un manque d’apprentis», explique Pascal Foschia. «On a de la peine à recruter des jeunes, confirme Laurent Pasche. On est plutôt en diminution. À un moment donné, il faut bien trouver une solution là où il y a un problème.»

Et la solution, pour l’instant, semble marcher si l’on en croit les premiers retours. «Jusqu’à maintenant, le bilan est excellent, se réjouit le responsable de la formation professionnelle. Lors du premier «après-midi découverte», tous les jeunes présents sont repartis avec des propositions de stage. On verra ensuite en août s’ils ont été réellement engagés.»

Les organisateurs souhaitent développer davantage ce concept à l’avenir. «On va proposer d’autres professions dès l’an prochain, révèle Pascal Foschia. Comme toute idée qui fonctionne, ça s’ébruite. Les carreleurs en parlent aux menuisiers, qui en discutent avec les maçons. On doit faire en sorte qu’il y ait une équité de traitement. Et puis tout le monde a besoin d’apprentis aujourd’hui». La troisième rencontre aura lieu le 27 mars, toujours à l’école de la construction, qui espère avoir trouvé une piste intéressante avec cette opération.

L’actu en images

Journal de Morges
Vente de bulbes 2019
La fin de la traditionnelle Fête de la tulipe a été marquée par la ...
Journal de Morges
Finale Coupe Vaudoise 2019
Dimanche 12 mai, Echichens accueillait la finale de la Coupe ...
Journal de Morges
Morges bouge 2019
Le lundi 6 mai, plus de 2300 personnes ont bougé en ville!
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Echichens
Dans le cadre de son travail de diplôme, Myriam Duruz a ...
Lonay
Chaque semaine, nous vous proposons de partir à la ...
Gollion
Suite à l’annonce de la démolition de la salle du ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Football

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

On se bouge pour la planète

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

On se bouge pour la planète

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Edition N° 19
ven 17.05.2019
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
À la découverte de nos villages: Lonay
Chaque semaine, nous vous emmenons à la découverte d'un village du district de Morges. ...