C'était le...

Un four pas banal avec Dalida

Gilbert Hermann 20.01.2017 11:01
Aclens dispose d’un four banal qui contribue à entretenir le feu de la convivialité. C’est ce que j’ai récemment rappelé. Mais c’est le rappel d’un four peu banal que l’actualité du moment m’amène à rappeler aujourd’hui: la sortie du film «Dalida» qui coïncide avec le trentième anniversaire de sa mort par suicide le 3 mai 1987.
Titillées par le succès remporté par Annie Cordy à Aubonne en 1975 et par Tino Rossi à L’Isle en 1976, plusieurs sociétés ont pris l’option d’inviter des vedettes du show-biz pour remplir leurs escarcelles. A Aclens, l’objectif était d’engranger des sous en vue de remplacer les uniformes que les musiciens de L’Avenir portaient depuis 1957. Et c’est un ancien président, Marcel Décurnex, qui a proposé de faire venir Dalida pour un tour de chant donné le 27 mai 1978.
 
Sérieux déficit
 
Pourquoi Dalida? A la question posée par nos confrères Vincent Hutter et Daniel Rosselat qui avaient analysé pour «Le Nouvel Illustré» cette vague passagère d’artistes aux champs, Décurnex avait répondu: «Parce qu’elle était disponible, pas trop chère (elle ne demande «que» 18 000 francs). Et puis nous avions envie de la voir de près. Entre nous, j’ai été très déçu quand je l’ai vue, tout à l’heure, à la répétition. Elle ne se prend pas pour la queue de la poire. Rendez-vous compte: il fallu aller la chercher en voiture l’aéroport. Elle ne voulait pas venir en train et en bus…»
 
 
Quelques heures plus tard, notre homme déchantait davantage encore: à 30, 35 et 40 francs la place, il aurait fallu 1500 personnes pour équilibrer le budget. Ils n’étaient que 700. Dalida avait fait le job, avec sérieux, passion même. Elle avait interprété une quinzaine de chansons. Mais n’en a pas fait plus que ne le prévoyait son contrat: une heure de récital, montre en main, y compris un rappel. Le public en redemandait. Peine perdue.
L’Avenir avait passé contrat avec un impresario qui lui avait loué le kit complet: la vedette, le chapiteau et un orchestre de bal pour 50 000 francs. Le déficit a été de l’ordre de 15 000 francs. Ce n’est donc pas grâce au ramage de Dalida que L’Avenir a pu s’offrir un nouveau «plumage».

L’actu en images

Journal de Morges
Un arbre, un enfant
Le 30 septembre 2017, les enfants de la commune de Bussigny ...
Journal de Morges
Nouveaux habitants Echichens
Les nouveaux habitants et nouveaux citoyens echichanais ont été ...
Journal de Morges
Expo de Coss 2017
Comme chaque année, l'Expo de Coss fait la part belle aux artisans ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Cossonay
Charlot sera à l’honneur au cours de deux projections de ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
À 16 ans, Louis Droupy est l’un des nageurs les plus ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Apples
La visite du manège d’Apples est très prisée par les ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Après avoir battu Sion samedi dernier, Star Forward est ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Une offre 2018 étoffée, plusieurs gros projets en cours, ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Le quartier de la gare va progressivement changer de ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Echichens
Une adaptation d’un conte des frères Grimm a été ...
Morges
La Gym Morges est montée trois fois sur le podium lors ...
Morges
Il a repris de l’emblématique Keith Wynn la direction du ...
Morges
Les fils du président du Club nautique, Paul et César ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Quand ils font leur inventaire ludique, des enfants se ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Un postulat a été déposé par le groupe PSIG (Parti ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

En tête à tête
Morgienne et fière de l’être, Véronique ...
Edition N° 41
ven 20.10.2017
Edition de la semaine