Ballens

Une brocante qui fait le bonheur des skieurs

Gilbert Hermann 07.09.2017 16:09
Pascal Santschy, président, et Cédric Roch, caissier.

En regard de ce que propose la Grande Brocante de Ballens, la caverne d’Ali-Baba paraît minable. On y trouve de tout! Et plus encore! Des objets courants et d’autres insolites. «Parfois, on ne sait pas à quoi ça sert!», avoue Pascal Santschy qui, en sa qualité de président du Ski-Club, est le patron de cette brocante qui se tient à un rythme biennal. Comme l’est le camp de ski que le bénéfice de la manifestation contribue à financer.

C’est d’ailleurs dans le prolongement des camps de ski, organisés à partir de 1977, que la brocante est née. Son fonctionnement est particulièrement original, comme l’explique François Simon, membre d’un club qui en compte plus de 150: pendants deux ans, des membres de la société vont débarrasser des appartements, ici et dans un ailleurs qui est parfois assez éloigné. Le matériel récupéré est stocké dans des granges du village dont il ne ressortira que pour la brocante. Cela implique un abondant usage d’huile de coude.

A lire aussi: 2e rendez-vous réussi

«Quand on débarrasse un appartement, c’est parfois difficile de faire des choix, poursuit François Simon. On se dit: «Ça, on ne va jamais pouvoir le vendre!» Et c’est ce qui part en premier!» Des objets sans doute repérés par des brocanteurs professionnels qui se mêlent à la cohorte des clients de la première heure pour ne pas rater l’occasion d’acquérir un mouton à cinq pattes. «Pour fixer le prix de certains articles, on sollicite l’avis de Karine Corthésy, brocanteuse à Bière. Elle passe faire un tour la veille de la brocante», précise Pascal Santschy.

On marchande

Pour les objets courants, un prix de base est énoncé. Et pas nécessairement appliqué. Ferait-on le prix à la gueule du client? «Ce n’est pas tout à fait ça, mais presque: les gens aiment marchander», poursuit François Simon.

On marchande. Les prix baissent. Mais au final il y a quand même de l’argent qui tombe dans l’escarcelle du club. À la grande joie de Cédric Roch qui en est le caissier. Combien? C’est confidentiel. Augmenté du bénéfice que laisse la cantine, le produit des ventes permet de proposer un camp de ski à moitié prix à quelque 70 enfants.

On l’aura compris: à Ballens, la brocante du Ski-Club n’est pas une manifestation, c’est une institution.

L’actu en images

Journal de Morges
15e fête à la noix
Le samedi 16 septembre, dans le cadre de la semaine du goût, le ...
Journal de Morges
Woodstock
Les 8 et 9 septembre 2017, Jacques Saugy et ses élèves proposaient ...
Journal de Morges
Challenge Gottraux 2017
Dimanche 10 septembre 2017 avait lieu le traditionnel Challenge ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Tolochenaz
Les opposants à la votation de l’an dernier ont été ...
Féchy
Cette année, la Fête du raisin met à l’honneur le Pays ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

2e Ligue
Le Morgien Fatih Yaman et le joueur du FC Pied du Jura ...
Web

le reste de l'actualité web

Morges
Depuis le 15 mars, c’est une évolution journalière que ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Tête à tête
Grégoire et Antoine sont des enfants morgiens. Leurs ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Vallée de Joux
Dans la forêt du Risoud poussent des arbres centenaires. ...
C'était le...
C'était le...31 décembre 1995
Sévery
Après une longue gestation, le Moulin de Sévery ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Demain le Théâtre des Trois P’tits Tour lance sa ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
L’exposition consacrée à Audrey Hepburn et Hubert de ...
Fusion
François Delay est le nouveau pilote du projet de fusion ...
Yens
Mercredi matin à Yens, commune de résidence d’Isabelle ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Ce n’est pas tous les jours que quatre musiciens ...
POLITIQUE
La citoyenne de Yens n'a pas pesé dans lors de ...
Edition N° 37
ven 22.09.2017
Edition de la semaine