Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous

Morges

Une exposition déployée tous azimuts

Marine Dupasquier 10.05.2019 18:49
Jean-Claude Schauenberg a été engagé avec IMPACT. Dupasquier

L’artiste Jean-Claude Schauenberg, notamment célèbre pour ses actions dans les années 1970, est au cœur de l’exposition «Azimuts» au musée Alexis Forel.

Depuis le 9 mai, le fruit de cinq décennies de carrière occupe l’ensemble du musée Alexis Forel. «Il y a une âme qui est restée dans ce lieu, se réjouit Jean-Claude Schauenberg. Ce ne sont pas des simples murs.» Artiste engagé, enrichi de ses nombreux voyages et encore actif aujourd’hui, le Lausannois précise d’emblée que l’exhibition n’est pas une rétrospective, mais un panorama. «Le mot rétrospective a un côté mortuaire», sourit-il. L’exposition s’intitule sobrement Azimuts. Parce que les concepts de point de vue et de repère jouent un rôle crucial dans le travail de celui qui, par analogie à la terminologie monastique, se considère comme un artiste séculier.

Observateur

C’était d’ailleurs une heureuse coïncidence que son nom de famille commence par le verbe Schauen, qui signifie «regarder». «J’aime me déplacer et changer de point de vue à propos d’interrogations qui me préoccupent, lance l’artiste qui part régulièrement s’établir plusieurs mois dans des contrées étrangères. Bon nombre d’œuvres font ainsi écho à ses voyages, que ce soit en Iran, à Naples ou dans les Balkans. 

À lire également: "Ce succès populaire nous donne des idées"

Si la prise de position géographique a son importance dans l’œuvre de Schauenberg, la politique n’a jamais été laissée en reste. En effet, on associe facilement le peintre à IMPACT, un regroupement d’artistes créé à a fin des années 1960 et qui participa à bousculer les limites de l’art dans le pays du «propre en ordre». «À l’époque, c’était dans l’air du temps d’être engagé par rapport à l’urbanisme et l’architecture», précise l’artiste. Certains se souviennent encore des neuf automobiles en papier mâché introduites dans le palais de Rumine en 1976. Au musée Forel, une section est dédiée à l’âge d’or de la communauté qui gérait également une galerie et la revue «Art Power».

▶ Du 9 mai au 18 août, concert de tarentelle le 10 mai à 19h

L’actu en images

Journal de Morges
Marché de Noël 2019
La troisième édition du Marché de Noël au Château a démarré mercredi.
Journal de Morges
La Birolande 2019
La troupe de théâtre de Bière La Birolande a présenté son ...
Journal de Morges
La Voile 2019
La création musicale pour choeurs, orchestre de chambre et ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Etoy
Le Conseil communal a décidé de créer un fonds pour ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Centre aquatique
Un nouveau rebondissement risque de bouleverser l'avenir ...
canton
Le Conseil d'Etat a décidé de bloquer toutes les ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Edition N° 48
ven 13.12.2019
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
À la découverte de nos villages: Lussy-sur-Morges
Chaque semaine, nous vous emmenons à la découverte d'un village du district de Morges. ...