Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous

Le tube de l'été (4/6)


Sarah Rempe 
Chaque semaine, nous vous proposons un tube à (ré)écouter cet été. Cette semaine, "Saga Africa" de Yannick Noah.

Fin de l’année 1990. Yannick Noah, aujourd’hui encore le meilleur tennisman français, est en bout de course. Il s’incline au premier tour de chaque tournoi auquel il participe et décide de mettre un terme à sa carrière sportive en 1991. Dans le même temps, il se reconvertit dans la musique et sort un premier album en mai. Intitulé «Black & What», il ne restera pas dans les annales. Pourtant, une chanson deviendra un tube. Dans Saga Africa, Yannick Noah rend hommage à ses origines camerounaises, notamment à l’équipe nationale de football des «Lions indomptables». Il cite les noms de Roger Milla, François Omam-Biyik et Thomas Nkono, tous des stars au pays. 

Ce titre est une véritable «connexion» Paris-Yaoundé et mélange des expressions camerounaises à la langue française, chantées avec un accent volontairement prononcé. Quant à la musique, elle s’inspire du titre Mary had a little boy, du groupe allemand SNAP! (étonnamment, pas d’accusation de plagiat en vue!).

Pour que ce titre devienne un tube qui dure et dont on se souvient, il a eu droit a un joli coup de pouce. Le 1er décembre 1991, l’équipe de France de tennis remporte la Coupe Davis pour la première fois depuis 1932. Yannick Noah, alors capitaine, lance une chenille endiablée avec ses joueurs en entonnant une Saga Africa, reprise comme un seul homme par le public. 

À lire également: Le tube de l'été 3/6

Aujourd’hui encore, ce refrain est associé, pour beaucoup de Français, à cette fameuse victoire de 1991.  Lier les exploits sportifs à des chansons est presque une tradition chez nos voisins. Souvenez-vous du fameux I will survive de 1998...

Edition N° 36
ven 20.09.2019
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
À la découverte de nos villages: Moiry
Chaque semaine, nous vous emmenons à la découverte d'un village du district de Morges. ...