Galeries Vidéos Abonnez-vous

Culture

L?écriture comme une évidence

Sylvie Logean 05.02.2010 11:48

 

De ses doux yeux marron, Vivienne Baillie contemple le quotidien avec passion. Inlassablement et tout naturellement, son regard se pose avec tendresse sur les petits détails de la vie pour ensuite les retranscrire sur le papier dans une poésie simple, aux contours nets et précis. Premier ouvrage laissant libre court aux mots et à l?écriture créative,Heureusement qu?il reste des goélands, est un recueil aux accents autobiographiques, mais à la réalité universelle. Une trentaine de petites nouvelles aux sonorités diverses se côtoient pour nous plonger dans un quotidien qui pourrait être le nôtre. Dublin, l?Ecosse, Morges? des ambiances de café, de vie de famille, un chat qui se blottit au coin d?un fauteuil, des enfants adolescents qui découvrent la «mobile attitude», les petits récits de Vivienne Baillie sont à la fois tristes et drôles, emplis d?une pointe de nostalgie et de légèreté, mais surtout de vérité sans fards.

 

Parcours chaotique

Biologiste de formation, de double nationalité écossaise et suisse, Vivienne Baillie n?a emprunté la voie de l?écriture qu?après avoir traversé un chemin sinueux fait de doutes et de questionnement. Alors qu?elle foule pour la première fois les terres helvètes à l?âge de 17 ans, la jeune femme se lance peu après dans des études de géologie à l?Université de Lausanne. Lasse d?une certaine étroitesse d?esprit, elle se réoriente après deux ans en archéologie préhistorique à l?Université de Genève, pour arrêter peu après et se consacrer à l?enseignement. «J?avais l?impression que cela ne me menait nulle part. Je suis donc retournée sur les bancs de l?université et j?ai pu obtenir une licence de biologie en un an», se souvient cette dernière.

Peu à peu le destin de Vivienne Baillie fait se rencontrer la science et l?art de la prose. «La biologie n?était de loin pas une passion mais j?étais attirée par les outils que cela me donnait. C?est pourquoi je me suis rapidement lancée dans l?écriture d?article de vulgarisation scientifique. De fil en aiguille j?ai pu sortir un livre de recueil de mes articles, un conte scientifique pour les plus jeunes, ainsi que des pièces de théâtre à caractère scientifique. »

Une rencontre déterminante

Au hasard d?une rencontre extraordinaire au détour d?une rue de Dublin avec une âme s?ur poétique, Vivienne Baillie ouvre les yeux sur son for intérieur, comme une évidence, un point de non-retour? «A 46 ans, je crois que j?ai toujours su que je voulais écrire, comme une force en moi, quelque chose qui était prédestiné. Rencontré en 2005 alors qu?il vendait ses propres ouvrages sur un trottoir, ce poète dublinois m?a encouragé à écrire. Je lui dois énormément. »

Vivienne Baillie décide finalement d?envoyer ses récits à différents éditeurs. Intéressés et encourageants, ces derniers ne se montrent toutefois pas assez enthousiastes pour publier le jeune auteur. C?est alors que l?écrivain gagne, en 2008, un concours de nouvelles organisé par le magazineProfil. Un prix qui lui permet financièrement de lancer sa propre maison d?édition au nom évoquant sa couleur fétiche:Rouge écarlate.

Désormais, installée sous les combles de sa maison à Cuarnens, Vivienne Baillie ne cesse d?écrire pour elle, ses enfants, et tous ceux qui se reconnaîtront dans sa vision du quotidien.

Note: heureusement qu?il reste des goélands, de Vivienne Baillie, aux Editions Rouge Ecarlate. www.rouge-ecarlate.ch

L’actu en images

Journal de Morges
Spectacle de Hip Hop de Santo 2018
Samedi 2 décembre a eu lieu le dernier spectacle de Santo Di ...
Journal de Morges
Marché de Noël 2018 à Saint-Prex
Le 2 décembre, le bourg de Saint-Prex était en fête pour son ...
Journal de Morges
Marché de Noël au Château de Morges, 2018
Du 5-9 et 12-16 décembre 2018, le Marché de Noël vivait sa seconde ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Morges
La société se donne une nouvelle structure pour ...
Séparation
Le club vaudois et l’entraîneur français ont décidé de ...
Région
Un hérisson, Jerryson, était la mascotte de l'édition ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Edition N° 47
ven 07.12.2018
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
Un nouveau commandant au SIS Morget
Thierry Charrey prendra ses fonctions le 1er décembre en tant que commandant du SIS Morget.