Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous

Critique

Beausobre envouté par la poésie urbaine

Aïna Skjellaug 01.02.2015 22:40

« En vers… et contre tous. L’écriture est son univers, sa perversion. Il versifie sans s’diversifier, regardant les mots de face, de travers. Les posant à l’endroit, à l’envers. Rimant en vers rapides, en vers lents. »


Dans la lumière intime et le rythme absorbant d’un spectacle qui s’annonce prometteur s’avance, claudicante, une silhouette que nous connaissons bien. Un corps longiligne d’1m94, s’appuyant tenacement sur une canne qui ne sera pas lâchée du concert, Grand Corps Malade foule pour la quatrième fois les planches du Théâtre de Beausobre. Son public, réjoui, l’accueille comme un cher ami retrouvé. 


« La belle aventure a pris de drôles de proportions. Difficile de prévoir de pareilles mensurations. Bien sûr on y croyait mais personne ne pensait qu’y aurait des textes de slam au programme du bac français. »


L’originalité, la sensibilité et la richesse de son écriture élèvent le slameur au rang du poète. Mais ses mots crus sans ornement, la brutalité de ses textes découlant de récits vécus et tirés de son entourage nous le rappellent : Grand Corps Malade, plus qu’un artiste est l’ambassadeur d’un monde dont on ne parle pas.


Certaines chansons comme « Les lignes de la main » ou « Envers et contre tous », emplissent la salle de légèreté et déclenchent quelques gloussements ici ou là. A d’autres moments, lorsque le regard dur, l’artiste raconte en rimant la misère du monde environnant, notre gorge se noue. Le silence atterré du public ne se brisera que par ses premiers applaudissements qui se prolongeront sur de longues minutes parfois. Comme lorsque Julien Mignot - de son vrai nom – raconte l’histoire de son ami Laurent dans « Le bout du tunnel », ou quand il slam son hommage aux victimes de l’attentat parisien, « Je suis Charlie ». 


« 7 janvier 2015, j’ai pas envie d’aller au lit. Je préfère prendre un stylo car ce soir je suis Charlie. Nos artisans d’la liberté ont rencontré leur destiné. Ce soir j’écris pour eux parce que je sais pas dessiner. »

 

Et cinq minutes à peine après la fin de son concert, lorsqu’il arrive comme de coutume, à la rencontre de ses fans dans le forum du théâtre, ce sont par dizaines que jeunes et moins jeunes viennent l’acclamer. Relayeur d’une réalité française, témoin d’un monde auquel les habituels spectateurs de Beausobre ne s’identifient a priori en rien, Grand Corps Malade est estimé en Suisse et à l’évidence,  attendu pour sa prochaine tournée. 

 

Photo: Photo postée sur la page Facebook de Grand Corps Malade Officiel. L’artiste a comme habitude de photographier à chaque concert son équipe et son public en arrière fond. 


L’actu en images

Journal de Morges
Handi-Challenge 2019
À Morges, de nombreuses personnes se sont réunies le dimanche 19 ...
Journal de Morges
Course automobile de Bière 2019
La 54e édition de la Course automobile de Bière a eu lieu les 18 ...
Journal de Morges
Aubonne Gourmande 2019
Le samedi 18 mai, un voyage bucolique a été organisé à ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Tolochenaz
Soutien régulier des manifestations sportives de la ...
St-Oyens
Chaque semaine, nous vous proposons de partir à la ...
Apples
Alain Jaquier et Philippe Givel ont passé leur journée ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Edition N° 20
ven 24.05.2019
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
À la découverte de nos villages: Saint-Oyens
Chaque semaine, nous vous emmenons à la découverte d'un village du district de Morges. Vingtième ...