Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous

Carnet Noir

La disparition d’un «Seigneur»

Cédric Jotterand 13.03.2015 08:16

C’est la stupeur dans le village d’Apples depuis jeudi matin. Emile Gaudin, syndic du village depuis 2011, est en effet parti sans crier gare, victime d’un arrêt cardiaque alors qu’il donnait, comme de coutume, un coup de main, sa grande spécialité. Car Emile Gaudin, 61 ans, était de toutes les manifestations, toutes les sociétés, tous les élans, animé par ses nombreuses passions. Le football bien entendu, lui qui a présidé le FC Pied du Jura pendant une dizaine d’années et qui est toujours resté très proche du club, à tel point que c’est encore lui qui avait servi de chauffeur lors du tout récent camp d’entraînement de la deuxième équipe au Portugal. Membre très actif de la Confrérie, il était un pilier de l’organisation du repas de soutien et de la sortie annuelle, en plus d’être omniprésent au bord du terrain.

 

Conduire, c’était évidemment l’une des autres grandes passions de ce solide gaillard au regard d’ange, ce qui l’avait amené à se frotter aux courses automobiles, dans un rôle d’appui à son ami pilote ou aux organisateurs d’épreuves dans la région. Aider, encourager, porter secours, tels sont les mots qui reviennent quand les gens évoquent – et ils ont été très nombreux à le faire depuis hier – le parcours de ce mécanicien sur machines agricoles ayant ensuite fait carrière dans l’armée comme instructeur. Quel habitant(e) n’a pas profité de ses conseils avisés au stand lors des fameuses fêtes de tir, lui qui était plus heureux que vous lorsqu’il vous avait permis de réaliser un bon résultat, sans jamais – son autre marque de fabrique – tirer la couverture à lui. Quel juniors, jeune footballeur en devenir, n’a pas reçu un encouragement de sa part, un recadrage, un coup de main pour faciliter un cours de répétition. Car Emile Gaudin avait en plus la faculté de vous écouter et de s’intéresser de manière sincère à ses interlocuteurs. Pas étonnant dès lors qu’en 2011, alors que le village se cherchait un syndic, le futur retraité ait accepté de relever le défi. Pas pour avoir sa tête dans le journal ou courir les honneurs – il ne cachait pas que les discours n’étaient pas la partie du job qu’il préférait ! – mais parce qu’on le lui avait tout simplement demandé et qu’il ne savait que dire oui.

 

Ambassadeur du Pied du Jura

Novice en politique, ce qui n’a rien de péjoratif, Emile Gaudin a mis un petit temps pour trouver ses marques avant d’endosser le costume qui commençait à être taillé à sa parfaite mesure. Mais c’est paradoxalement au contact des autres communes qu’on le voyait rayonner. Discuter – toujours -, rencontrer, ferrailler parfois, Emile Gaudin avait trouvé un vrai plaisir à aller à la rencontre des communes et municipalités voisines afin de faire en sorte que les rapports intercommunaux se passent bien, là où d’autres y voient parfois une corvée. «Apples ne doit pas tout bouffer», disait souvent ce véritable ambassadeur du village, connu loin à la ronde. D’ailleurs, personne ne s’explique vraiment que cet enfant de… Sévery puisse connaître autant de monde, sans justement avoir fait de politique jusqu’à récemment.

 

A nouveau grand-père depuis la semaine dernière, père de deux enfants dont il suivait minutieusement les trajectoires, Emile Gaudin était marié à Elisabeth, conseillère communale de la même trempe que son mari, un couple épatant très présent au village. Ce départ va laisser un grand vide et il faut comme toujours que celui-ci surgisse sans prévenir pour que l’on se rende vraiment compte de tout ce qu’Emile Gaudin a amené à sa «commune d’adoption» dont il était devenu le patron.

 

La direction et les collaborateurs du Journal de Morges, qu’Emile Gaudin avait soutenu sans réserve lors de la fête des 120 ans – comme il était en train de le faire pour le prochain départ du Tour de Romandie -, présente à sa famille ses plus sincères condoléances. Nous conserverons de ce syndic atypique un souvenir lumineux.

L’actu en images

Journal de Morges
Marché de Noël 2019
La troisième édition du Marché de Noël au Château a démarré mercredi.
Journal de Morges
La Birolande 2019
La troupe de théâtre de Bière La Birolande a présenté son ...
Journal de Morges
La Voile 2019
La création musicale pour choeurs, orchestre de chambre et ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Etoy
Le Conseil communal a décidé de créer un fonds pour ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Centre aquatique
Un nouveau rebondissement risque de bouleverser l'avenir ...
canton
Le Conseil d'Etat a décidé de bloquer toutes les ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Edition N° 48
ven 13.12.2019
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
À la découverte de nos villages: Lussy-sur-Morges
Chaque semaine, nous vous emmenons à la découverte d'un village du district de Morges. ...