Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous

Voyage

L'arrivée au Cambodge

Sébastien Kramer 02.04.2015 15:32

Royaume du Cambodge. Nouveau pays et nouvelle façon de saluer. Etonamment, les enfants nous lancent des "hellos" et même des "bye bye" lorsque l'on passe à côte d'eux. Ici, il n'est pas sûr que tous les enseignants d'anglais maîtrisent parfaitement la langue de Shakespeare... Il nous faut donc plusieurs jours avant de pouvoir apprendre le "sousiday" khmer. A travers les rizières encore asséchées et les restes de forêts encore debout, nous roulons à une allure anormalement élevée pour nous et frôlons les 100km par jour pour atteindre Siem Reap. Dans cette région, l'éléctricité est rare et c'est donc la glace, ditribuée chaque matin, qui permet de maintenir au frais les boissons salvatrices que nous prenons dans les grands bacs oranges posés devant les petite épiceries.

 

Siem Reap est connu des touristes du Monde entier, car la ville sert de "porte d'entrée" aux fabuleux vestiges d'Angkor, l'ancienne capitale des Rois Khmers. La soeur de Delphine nous y rejoint et passera avec nous les trois prochaines semaines, au rythme du bus. Pour découvrir le site d'Angkor, trois jours sont un minimum tant il y a de temples imposants et de trésors cachés. Angkor Wat, le plus grand édifice religieux du Monde, est certes grandiose, et découvrir la silhouette de ses tours a l'aube reste un moment magique, mais nous aimons surtout ces temples plus petits, peu visités, a moitié engloutis par la végétations ou les sculptures et les bas-reliefs semblent sortir d'un autre temps. Le soir, c'est un ciel rouge enflammé qui accompagne notre retour a velo, histoire de marquer encore plus ces journées deja mémorables.

 

Nous découvrons ensuite une partie des facettes si diversifiées qu'offre le Cambodge. A commencer par un trek au coeur de la jungle du Ratanakiri ou nous dormons dans des hammacs et ou les cris des singes remplacent ceux des coqs. A Phnom Penh, la capitale, nous retrouvons d'autres cyclovoyageurs et passons des moments délicieux, à boire des cafés glacés sur les trottoirs bouillonnant de vie. C'est aussi là que nous mettons des images sur les atrocités commises durant le regne des Khmers rouges (1975-1979), période mal connue chez nous mais qui a pourtant vu pres de deux millions de personnes mourrir. 35 ans plus tard, les hauts responsbales de ce génocide attendent encore d'etre jugés...

Au sud du pays, nous retrouvons la mer que nous avions vu pour la derniere fois en Turquie, il y a plus d'une année. Plages de sable blanc, cocotiers comme sur les cartes postales, poissons grillés. L'ile de Koh Rong est un petit paradis sans aucune route pour la traverser, tout se fait à pied ou en bateau.

 

Retour à Siem Reap pour nous lancer dans notre dernier tronçon à vélo en Asie. Deux jours bien paisibles à travers la campagne du Cambodge nous permettent d'atteindre le poste frontière thai. Premier changement de taille, il faut traverser la route et désormais, la conduite se fait à gauche! Juste après, notre premier repas, une salade de papaye, nous fait comprendre qu'il va vite falloir qu'on apprenne a dire "pas épicé" en thai... Les premières impressions en Thailande sont tres bonnes: routes en excellent état, visages souriants, jolis coins pour planter la tente. Et assez vite, on se rend compte que tout est très facile. Il y a des petits magasins partout, les bancomats fonctionnent, les routes sont indiquées, les stations essence ont des toilettes... C'est presque trop facile à vrai dire, on n'a même plus besoin de s'inquiéter des réserves d'eau et de nourriture.

 

Plus loin, nous passons  trois jours étonnants dans un centre de recherches sur la nature, accueillis par un hôte warmshowers. Nous suivons une équipe de passionnés qui traquent, jours et nuits, deux espèces de serpents, le crotal des bambous et le cobra royal. Au millieu d'une belle forêt tropicale, nous apprenons beaucoup sur ces reptiles à la réputation plutot terne.

 

A quelques jours de Bangkok, nous rencontrons pour la premiere fois du voyage un cyclovoyageur.... vaudois! Nous ne laissons pas passer cette occasion et la petite pause entamée au bord de la route se transfome vite en verres partagés, souper, campement commun, et puis le lendemain, déjeuner et diner... Magnifique rencontre, riche en échanges et en partage, qui donne toute sa saveur au voyage.

 

Et puis un matin, après une nuit bien difficile à cause des moustiques et de la chaleur, nous entrons dans la mégapole de Bangkok. Le trafic est intense et on se sert bien sur la gauche de la route. Petit a petit, nous trouvons notre place dans cet environnement urbain et nous nous plaisons meme a nous faufiler entre les voitures, à grimper sur les trottoirs. Au centre, une nouvelle dimension s'ouvre à nous avec les hautes tours que nous regardons comme des enfants ahuris par tant de grandeur. Nous adorons pédaler sur nos vélos chargés, moyen de transport si décalé dans ce millieu, qui apres le désert et les hautes montagnes. découvrent le bitume des six voies du quartier des affaires de la Ville des Anges. Nous ne réalisons pas que ce sont la nos derniers kilometres du voyage aller... Bientot, il sera temps pour nous de retrouver l'Europe. Et pour cela, apres beaucoup de recherches et de questionnements, nous avons décidé de prendre le Transmongolien depuis Pekin et de ne pas utiliser l'avion. Nous passons trois jours à empaqueter nos vélos et une partie de nos affaires pour les envoyer en Lettonie. Nous les rejoindrons depuis Moscou, ville arrivée du Transmongolien, afin de terminer notre voyage comme nous l'avons commencé: sur nos selles! Lorsque nous laissons nos quatre gros cartons recouverts de scotch à la poste du quartier, une grande émotion melée à un pincement au coeur nous envahit...

 

Mais avant de retourner vers l'Ouest, deux amis suisses, puis ma mère, nous rejoignent en Thailande. Avec eux, en mode sac a dos, nous découvrons quelques unes des beautés de ce pays qui a tant à offrir. Camping dans la jungle, bateau à travers la mangrove, snorkling sur les coraux, temples de Bangkok et de Chiang Mai, cuisine de rue si savoureuse, petits villages paisibles des montagnes du Nord. Voila maintenant deux mois que nous sommes en Thailande et c'est au tour de ma soeur de nous rejoindre pour continuer le voyage en direction du Laos avant de remonter sur la Chine. Dans quelques semaines, un train mytique nous attend au depart de Pekin.

L’actu en images

Journal de Morges
Réception des nouveaux habitants 2019
La commune de Saint-Prex a accueilli ses nouveaux habitants et ...
Journal de Morges
Spectacle des Mouettes 2019
La société Les Mouettes est allée naviguer le 9 novembre dans le ...
Journal de Morges
Compagnie 1112 - Novembre 2019
Avec Montréal, Montréal, Jenny Humbert décortique l’art du ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Morges
La 11e édition du Festival international d’orgue a ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Vufflens-le-chât.
Si à l’est de la rivière, les élèves sont toujours plus ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Football
Ancien gardien du Lausanne-Sports et du FC Bâle, Eric ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

On se bouge pour la planète

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Edition N° 44
ven 15.11.2019
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
À la découverte de nos villages: Vullierens
Chaque semaine, nous vous emmenons à la découverte d'un village du district de Morges. ...