Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous

Critique

Tout simplement magique

Donatella Romeo 08.04.2015 12:35

Il y a des pièces de théâtre qui vous coupent le souffle. Le Cercle des Illusionnistes d’Alexis Michalik en fait partie. Mercredi soir, c’est une pièce somptueuse que Beausobre accueillait. «Le monde est un navire qui contient trois types de passagers: ceux qui veulent savoir, ceux qui savent déjà et ceux qui rêvent», lance le narrateur de la pièce. Peu importe la catégorie dans laquelle vous vous trouvez, la création de la Pépinière vous plonge dans le rêve.

Cette pièce à la fois simple et complexe prend le spectateur par la main pour des allers-retours entre le 19e et le 20e, entre des générations de magiciens, entre des lieux – tantôt une calèche, une chambre, un bal, tantôt un café, une cave, un théâtre –, entre des personnages aussi fantasques qu’intrigants. On y découvre une partie de la vie de Jean-Eugène Robert-Houdin, le plus célèbre illusionniste français du 19ᵉ siècle, et de Georges Méliès, l'un des principaux créateurs des premiers trucages du cinéma. Guidé par un narrateur omniscient, le spectateur est aussi invité tout au long de la pièce à rassembler les fils de ces histoires parallèles afin que ces saynètes deviennent une épopée. Une mission faite de rebondissements successifs. Car sous les yeux du spectateur, les décors évoluent et les personnages changent. Ainsi, la comédienne Jeanne Arènes, primée du Molière de la révélation théâtrale féminine pour ce rôle, a oscillé – entendez par-là de constants va-et-vient – entre 7 personnages. Mais ces cinq complices de scène n’ont rien à lui envier. Tous étaient simplement renversants, aussi stupéfiants que la mise en scène. Une performance artistique d’une rare qualité.

 

Au terme de ces deux heures de spectacle sans fausse note, on ne s’étonnait donc plus que Le Cercle des Illusionnistes ait encore reçu le Molière de l’auteur et celui du metteur en scène. Un bijou de création, tout simplement. Un bémol, cependant, à relever. Une salle à moitié vide – soyons pessimistes, il est vraiment dommage de rater une telle représentation – qui aurait largement mérité le public des soirs où les stars du cinéma et du théâtre français font leur apparition… pourtant pas toujours à la hauteur de ce spectacle.

Crédit photo : Mirco Magliocca

L’actu en images

Journal de Morges
Handi-Challenge 2019
À Morges, de nombreuses personnes se sont réunies le dimanche 19 ...
Journal de Morges
Course automobile de Bière 2019
La 54e édition de la Course automobile de Bière a eu lieu les 18 ...
Journal de Morges
Aubonne Gourmande 2019
Le samedi 18 mai, un voyage bucolique a été organisé à ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Tolochenaz
Soutien régulier des manifestations sportives de la ...
St-Oyens
Chaque semaine, nous vous proposons de partir à la ...
Apples
Alain Jaquier et Philippe Givel ont passé leur journée ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Edition N° 20
ven 24.05.2019
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
À la découverte de nos villages: Saint-Oyens
Chaque semaine, nous vous emmenons à la découverte d'un village du district de Morges. Vingtième ...