Galeries Vidéos Abonnez-vous

saint-prex

18 années au service de la danse

Gilbert Hermann 07.12.2018 11:04

Hip-Hop Saint-Prex a donné son dernier spectacle au Cherrat. Mais Santo Di Pollina continuera à mettre son talent au service du groupe Kaotik.  

«Je ne peux pas arrêter de danser!» Tous ceux – et ils sont très nombreux – qui connaissent Santo Di Pollina s’en seraient doutés. Alors quand bien même il met un terme à l’activité de son école de danse Hip-Hop Saint-Prex, Santo continuera à mettre son talent et son dynamisme proverbial au service du groupe Kaotik dont il est le leader.

C’est à l’enseigne de «The End» que Santo avait placé ce qui restera le dernier des 18 spectacles de son école de danse. Spectacle qui est l’aboutissement de leçons qui, durant tout ce laps de temps, auront été suivies par plus de 1000 élèves: des enfants, des adolescents, mais aussi des adultes. Seules les personnes averties du monde du spectacle peuvent imaginer la somme de travail que cela représente. Car Santo était vraiment l’homme à tout faire. Qui faisait tout, du choix des musiques à l’élaboration des chorégraphies en passant par la mise en scène et la conception des décors. Il ne s’est trouvé personne pour prendre la relève de ce monstre de travail et d’imagination. C’est ainsi que le dépeignent Rosalba et Miria qui ont dansé avec Santo dès leur plus jeune âge avec les Folletis d’Anita Mazza. Puis dans le groupe Tot’M qui avait notamment remporté le titre de champion suisse en 2005 et 1ui, l’année suivante, avait participé aux Championnats du monde en Allemagne.

«Santo c’est une boule d’énergie. À tout moment, il a des idées en ébullition. Des idées novatrices qu’il exploite avec enthousiasme et beaucoup de patience, confie Rosalba. C’est une page qui se tourne. On n’en mesure pas encore l’impact, car avec le spectacle, on est dans l’instant présent.»

À lire également: Une nouvelle billetterie en ligne pour les MBC

«C’est un moment intense, avoue Miria. Une belle chose qui se termine. Mais je comprends la décision de Santo: à un moment donné, il faut passer à autre chose. L’école lui prenait énormément de temps.» 

Se consacrer à sa famille

«18 ans: je suis majeur maintenant, sourit Santo pour expliquer sa décision. J’ai assez donné! Et toute bonne chose a une fin. Je ne voulais pas faire l’année de trop. Je veux passer à autre chose, à commencer par consacrer davantage de temps à mon épouse et nos quatre enfants.» 

Avec une première échéance: coacher Jenny, la deuxième du quatuor, qui, le 23 décembre, participera à la demi-finale Kids Voice Suisse à Neuchâtel. C’est dire qu’on n’a certainement pas fini d’entendre parler des Di Pollina.

L’actu en images

Journal de Morges
Spectacle de Hip Hop de Santo 2018
Samedi 2 décembre a eu lieu le dernier spectacle de Santo Di ...
Journal de Morges
Marché de Noël 2018 à Saint-Prex
Le 2 décembre, le bourg de Saint-Prex était en fête pour son ...
Journal de Morges
Marché de Noël au Château de Morges, 2018
Du 5-9 et 12-16 décembre 2018, le Marché de Noël vivait sa seconde ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Morges
La société se donne une nouvelle structure pour ...
Séparation
Le club vaudois et l’entraîneur français ont décidé de ...
Région
Un hérisson, Jerryson, était la mascotte de l'édition ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Edition N° 47
ven 07.12.2018
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
Un nouveau commandant au SIS Morget
Thierry Charrey prendra ses fonctions le 1er décembre en tant que commandant du SIS Morget.