Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous

Morges

Aux petits soins des papilles

Emilie Wyss 30.08.2019 10:38
Les cuisiniers produisent des plats de qualité. Wyss

Tous les jours, les cuisiniers s’activent pour servir leurs meilleures recettes. Ils doivent toutefois faire attention aux besoins individuels des patiens.

«Que ton aliment soit ta seule médecine», aurait dit le Grec Hipprocate. Si ce n’est pas tout à fait la philosophie de l’Hôpital de Morges, les 30 collaborateurs de sa cuisine mettent tout de même un point d’honneur à fournir des plats de qualité. 

Et avec trois menus à choix, les patients ont même le droit de faire la fine bouche. D’autant plus que les besoins individuels sont évalués à chaque service. «Toute recette comporte 19 déclinaisons qui vont dépendre notamment des allergies et des régimes particuliers», développe Olivier Mages, chef des cuisines. 

En tout, ce sont environ 1100 repas qui sont confectionnés chaque jour (ndlr: cela inclut ceux de l’hôpital et les livraisons à domicile) et répartis en plusieurs tranches horaires dans la journée, dont le timing est minuté. À 7h, le service démarre son quotidien avec les petits déjeuners. À 10h, les repas à domicile partent pour être distribués. Dès 10h45, la «chaîne» de midi commence sa route, tandis que celle du soir est prévue pour 17h15. «Notre chaîne est un tapis roulant où chaque plateau est préparé avec précision par les employés. L’étape la plus importante est celle du contrôle diététique à la fin, où une vérification minutieuse est appliquée au cas par cas pour s’assurer des besoins individuels», développe le chef, qui n’a par ailleurs pas quitté les cuisines de Morges depuis 40 ans.

À lire également: "Je connais l'hôpital par coeur"

Derrière les fourneaux, chacun semble savoir ce qu’il doit faire et l’ambiance est agréable. «On ne suit pas une fiche technique en particulier, relate Alexei Simonov, cuisinier en diététique. Les employés ont la possibilité de proposer des changements et leurs recettes s’ils le souhaitent.» 

Et pour celui qui a fait son apprentissage entre 2006 et 2009 à l’Hôpital de Morges, revenir y travailler quelques années plus tard a été une évidence: «Après mon CFC, j’ai fait quelques années ailleurs pour avoir un bagage professionnel, puis je suis retourné à Morges pour faire ma formation de cuisinier en diététique. C’était l’objectif dès le départ.»

L’actu en images

Journal de Morges
Marché de Noël 2019
La troisième édition du Marché de Noël au Château a démarré mercredi.
Journal de Morges
La Birolande 2019
La troupe de théâtre de Bière La Birolande a présenté son ...
Journal de Morges
La Voile 2019
La création musicale pour choeurs, orchestre de chambre et ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Morges
La Municipalité va soumettre à son Conseil la vente de ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Le Plan général d’affectation est à l’enquête. De quoi ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
L’emblématique président du Rowing passe la main après ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

on se bouge pour la planète

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Edition N° 47
ven 06.12.2019
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
À la découverte de nos villages: Bremblens
Chaque semaine, nous vous emmenons à la découverte d'un village du district de Morges. ...