Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous

Bière

''C’était comme dans un rêve''

Benoît Cornut / Photo: Sébastien Bovy 06.10.2016 15:50

Les deux gymnasiens Mickael Ammann et Loïc Rochat ont adoré vivre leur premier tournage, sous la baguette de Lionel Baier.

«On a réussi à avoir le numéro de téléphone de Lionel Baier par une journaliste. On l’a alors appelé et on lui a dit qu’on voulait tourner avec!» L’anecdote, racontée par Loïc Rochat, témoigne de tout le culot des deux jeunes, qui se sont fait connaître à travers des vidéos comiques sur YouTube. Mickael Ammann poursuit: «Je suis allé le rencontrer lors de la journée portes ouvertes de l’ECAL, où il est responsable du département du cinéma. J’ai discuté avec lui et lui ai expliqué notre projet de vidéos YouTube. Il nous a alors proposé un casting, parce qu’il cherchait justement des adolescents pour son prochain téléfilm. On y est allé deux fois en juillet et puis c’est comme ça qu’on a été engagé. Le réalisateur nous a expliqué que s’il en prenait un, il ne laisserait pas l’autre sur le côté. C’était vraiment un geste généreux, ça montre le genre de personne qu’est Lionel Baier», explique Mickael Ammann, encore reconnaissant.

Un tournage de rêve

Ce dernier, qui a un rôle plus important que son comparse, a tourné 7 jours, ce qui l’a forcé à prendre 5 jours de congé exceptionnellement accordés par le gymnase de Morges. «Ce n’était pas évident de reprendre le rythme car on venait de commencer la première année et j’ai eu besoin d’effectuer pas mal de rattrapages». Des sacrifices qu’est loin de regretter le jeune homme de 17 ans: «Le tournage était exceptionnel. Toute l’équipe a été très gentille avec nous, c’était comme dans un rêve. La dernière semaine, on a tourné la nuit et on dormait la journée, c’était une expérience assez particulière» se souvient, sourire aux lèvres, Mickael Ammann. La personnalité du réalisateur a également marqué les deux amis. «Lionel Baier est quelqu’un d’incroyable, s’enthousiasme Loïc Rochat. Il est toujours positif, on ne l’entendra jamais dire après une scène «c’est nul», il va plutôt essayer d’expliquer qu’on va la refaire, mais d’une manière différente. C’est quelqu’un qui tire tout le monde vers le haut».

Lorsqu’on leur demande si passer de la vidéo sur Internet au téléfilm a demandé des efforts particuliers, ils répondent: «Lire le scénario tout d’abord, et puis on s’est renseigné sur l’histoire du sadique de Romont, dont s’inspire le film. Sinon il n’y avait pas trop de travail à fournir en amont» précise Loïc Rochat. «J’ai quand même regardé des films des années 80 pour savoir comment on serait coiffé et habillé, rigole Mickael Ammann. C’était un peu un choc générationnel au niveau du style.»

Ouverts d’esprit

Le registre du film, tragique, peut laisser penser que ce serait un autre facteur déstabilisant pour le binôme, plutôt habitué au style comique. «Non, tout nous intéresse, on n’est pas forcément arrêté sur un seul genre de cinéma» explique Loïc Rochat, avant de concéder: «C’est vrai que j’adorerai faire un film humoristique». Mickael Ammann quant à lui, avoue être attiré par «les films qui parviennent à transmettre des émotions profondes aux téléspectateurs».

Déterminés

Leur première expérience de tournage a-t-elle conforté les deux jeunes dans leurs rêves de cinéma? «C’est clair, répond du tac-au-tac Loïc Rochat. En fait, ça nous a donné encore plus envie d’y arriver». Et les moyens aussi: «On a rencontré un figurant du téléfilm qui nous a dit qu’il avait du matériel pour la réalisation et qu’il était intéressé à travailler avec nous. On devrait collaborer pour notre prochain projet, qui sera un moyen-métrage.»

Et si l’intrigue du film n’est pas encore tout à fait définie dans l’esprit des deux Birolans, leur vocation, elle, ne laisse place à aucune incertitude… 

 

 

L’actu en images

Journal de Morges
Soirée magique de la Gym Aubonne
Les traditionnelles soirées de la Gym Aubonne ont eu lieu les 24 ...
Journal de Morges
La Villanelle 2020, Colombier
Le week-end du 17 au 19 janvier, La Villanelle a présenté ses ...
Journal de Morges
Coupe des glaces 2020
Le samedi 11 janvier, de nombreux "givrés" se sont jeté au lac ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Région
Mastodonte des réservations en ligne, la plateforme va ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Chantier
Le chantier du Quartier des Halles progresse à la ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Un concours soutenu par la ville va mettre aux prises ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Edition N° 03
ven 24.01.2020
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
À la découverte de nos villages: Lavigny
Chaque semaine, nous vous emmenons à la découverte d'un village du district de Morges. ...