Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous

Morges

Ce «Grand oiseau» qui relie la Chine

Julien Besuchet 07.09.2017 15:56
Chun-Liang Yeh propose aux enfants de découvrir des histoires traditionnelles chinoises.

Originaire de Taiwan, l’éditeur et traducteur Chun-Liang Yeh était au Livre sur les Quais pour représenter la maison d’édition HongFei Cultures qu’il a fondée il y a 10 ans avec son associé Loïc Jacob. Orientée jeunesse, elle propose aux enfants de découvrir des histoires traditionnelles chinoises qui les incitent à percevoir l’altérité. Rencontre. 

- Le nom de votre maison d’édition a-t-il une signification particulière?  

- «HongFe» signifie «Grand oiseau en vol» en chinois. Ce nom provient d’un poème de Su Dongpo datant du XIe siècle qui compare notre vie à un oiseau survolant une terre enneigée. L’idée de ce poème est que l’oiseau s’en va de l’est à l’ouest sans être attaché aux traces qu’il a laissées. C’est alors au lecteur de donner du sens à ses traces, qui n’existent que grâce à son regard. «Cultures», avec majuscule et au pluriel, marque notre attachement à la pluralité, à la rencontre des singularités. 

- Le voyage semble être également au centre de votre projet...

- Oui, on cherche surtout à mettre le lecteur en contact avec une nouvelle façon de voir le monde. Les histoires chinoises que nous proposons n’expliquent pas vraiment ce qu’est la Chine, mais leurs auteurs portent un regard nouveau sur le monde pour un francophone qui les lit. À travers ce lien particulier à la Chine, on ne cherche pas vraiment à faire lire des histoires exotiques aux enfants et à leurs parents, mais plutôt à leur proposer une expérience de l’altérité, de découvrir l’autre avec ses joies et ses peines, de se laisser toucher par lui. On publie également des projets d’auteurs français sur cette idée de la relation à l’autre.

- Votre nouvel ouvrage intitulé La ballade de Mulan raconte une légende chinoise fixée au VIe siècle: quels aspects de cette héroïne avez-vous choisi de mettre en avant? 

- Dans ce livre, on a d’abord voulu insister sur le fait que Mulan est une personne libre: elle a choisi d’aller à l’armée à la place de son père librement, et lorsque l’empereur lui propose un poste de ministre pour la récompenser, elle prend la liberté de refuser pour retourner auprès des siens. Ensuite, j’ai voulu mettre en avant le fait que Mulan est une femme qui s’habille en soldat plutôt qu’en homme. Notre regard peut nous pousser à associer l’homme au soldat, mais Mulan n’est pas prisonnière de cette association-là. Elle ne s’interdit pas de faire des choses sous prétexte qu’elle est une femme. Cette histoire universelle est évidemment très actuelle en s’inscrivant dans les débats sur le genre.

A lire aussi: La police s'arme face au terrorisme

- Vous publiez et traduisez d’anciens contes chinois pour les lecteurs francophones. En quoi sont-ils différents des contes occidentaux? 

- Il y a tout de même quelques ressemblances: j’ai par exemple traduit l’histoire de Yexian, une Cendrillon chinoise, d’après un texte du IXe siècle. Au début du conte, l’auteur mentionne qu’il tient cette histoire d’un homme venu de l’ouest. On l’a choisi, car le lecteur peut y entrer facilement en retrouvant les éléments qu’il connaît, mais ce n’est pas tout à fait la même histoire. Dans la version chinoise, ce n’est pas une fée qui réalise les vœux de Cendrillon, mais un poisson magique, et Cendrillon doit apprendre à faire des vœux. Au final, on peut lire cette version chinoise comme l’histoire de l’apprentissage des vœux, car cela s’apprend et c’est ce qui mène au bonheur.

L’actu en images

Journal de Morges
125 ans, 125 plants!
Il y avait du monde pour l'action "125 ans, 125 plants" du Journal ...
Journal de Morges
Fête de la Glace 2019
Le week-end dernier avait lieu la Fête de la Glace à la patinoire ...
Journal de Morges
Night Run 2019
Samedi 2 novembre, la Night Run a fait le plein de concurrent au ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

On se bouge pour la planète
Porté quasiment disparu au début des années 2000, ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Région
L’Association régionale Cossonay-Aubonne-Morges invite ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Cela fait six ans que Cédric Wiesner vient trois jours ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Edition N° 43
ven 08.11.2019
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
À la découverte de nos villages: Gollion
Chaque semaine, nous vous emmenons à la découverte d'un village du district de Morges. ...