Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous

Vidéo

Comme un air de West Side sur Marcelin

Marie Vanolli 03.08.2018 13:57

Un vrai chantier. Depuis samedi dernier, l’atrium du gymnase de Marcelin est métamorphosé: des gradins escaladent les balcons et les rangées de projecteurs et de haut-parleurs ont envahi les murs. Au détour d’un couloir, on peut croiser des adolescents en chaussettes, courant entre deux loges remplies de costumes, des notes de saxophone s’échappent d’une salle d’histoire et les techniciens vérifient encore une fois les lumières. Le cœur du bâtiment a pris des airs de théâtre et l’ambiance évoque Broadway. Et pourtant, tout ceci est parfaitement normal: les élèves des gymnases de Beaulieu et de Morges ont tout simplement décidé de remonter West Side Story. 

Investissement

Pour l’occasion, c’est un staff de plus d’une centaine de personnes – élèves, professeurs et techniciens compris – qui s’est rassemblé autour du projet, né d’une plaisanterie. Sandro Santoro, qui enseigne les arts de la scène à Marcelin et à Beaulieu et metteur en scène de la comédie musicale, raconte: «Un jour, en rigolant, j’ai imaginé que les élèves des deux gymnases étaient les deux gangs qui s’affrontent dans West Side Story.» 

À lire aussi: "Trente ans et un anniversaire de gala".

L’idée a fait son chemin et les préparatifs ont commencé par la partie musicale. Il aura fallu un an à Thierry Daenzer pour réaliser les arrangements et adapter les partitions. «Nous avons dû passer du format original de deux heures et demie à une longueur d’à peu près une heure et quinze minutes, explique-t-il. Il a donc fallu faire des choix.» Les répétitions avec les 18 élèves qui composent l’orchestre ont ensuite débuté dès la rentrée scolaire. 

Du côté de la scène, le travail a aussi commencé très tôt. Une journée d’audition a été organisée en septembre et tous les volontaires se sont vu attribuer un rôle. «Le but était de rencontrer les élèves, puis de les répartir en fonction de leurs aptitudes, précise Sandro Santoro. Ils ont dû jouer, chanter et danser sur une musique de leur choix, ce qui nous a aussi permis de mesurer leur motivation.» En effet, l’engagement semble être le maître mot pour ces étudiants qui ont travaillé de longs mois et ont donné de leur temps libre. «On a eu beaucoup de week-ends de répétitions, et nous sommes aussi ici pendant les vacances pour préparer les représentations, explique Morgane Perrin, élève de Marcellin et actrice. Mais finalement, ce n’est pas grand-chose par rapport à l’ampleur du projet.»

Jouer ensemble

Dès novembre, les élèves et professeurs ont définitivement transféré leurs répétitions à Morges. Les comédiens ont pu apprivoiser l’espace scénique et se coordonner avec l’orchestre. Même si Sandro Santoro et Thierry Daenzer avaient déjà monté un opéra il y a deux ans, faisant intervenir la troupe de théâtre et le chœur de Marcelin sur le même projet, la collaboration entre deux gymnases est, quant à elle, une première. «Cela a parfois été difficile d’avoir tous les élèves en même temps, explique le responsable musical, nous avons dû séparer les répétitions, puis essayer de jouer ensemble dès que l’occasion se présentait, mais ça a été assez rare sur l’ensemble de l’année.» 

Depuis la semaine dernière, les choses se sont accélérées. Le décor – élaboré de toutes pièces par un groupe d’élèves de Beaulieu – se présente sous la forme d’un échafaudage partant du sous-sol pour atteindre le deuxième étage et dressé dans l’atrium de bâtiment. Les musiciens ont transformé une salle de classe en fosse, reliée à l’extérieur par une batterie de micros, permettant au public d’entendre l’orchestre à défaut de le voir. 

Les 35 comédiens ont fait leurs premiers essais dans leurs costumes sous l’œil des éclairagistes et du reste de l’équipe technique. En effet, le soutien de la direction des gymnases a permis de faire appel à des professionnels de la scène pour entourer la cinquantaine d’élèves participants. Le son, la régie, les lumières et les costumes sont ainsi assurés par des spécialistes, pour garantir du grand spectacle aux 220 personnes qui seront assises sur les gradins, et ce durant les six soirées de représentation (du 17 au 22 avril), qui affichent déjà complet.

 

L’actu en images

Journal de Morges
Marché de Noël 2019
La troisième édition du Marché de Noël au Château a démarré mercredi.
Journal de Morges
La Birolande 2019
La troupe de théâtre de Bière La Birolande a présenté son ...
Journal de Morges
La Voile 2019
La création musicale pour choeurs, orchestre de chambre et ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Morges
La Municipalité va soumettre à son Conseil la vente de ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Le Plan général d’affectation est à l’enquête. De quoi ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
L’emblématique président du Rowing passe la main après ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

on se bouge pour la planète

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Edition N° 47
ven 06.12.2019
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
À la découverte de nos villages: Bremblens
Chaque semaine, nous vous emmenons à la découverte d'un village du district de Morges. ...