Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous

rugby

Éclosion de talents chez les Tulipes

Diego Buccino 02.05.2019 22:06
Sébastien Thiamsakoo et Gabin Tamazian ont joué pour la sélection suisse des M-16. Bovy

Âgés de seulement 15 ans, Gabin Tamazian et Sébastien Thiamsakoo se sont rendus en Aquitaine pour disputer leur premier match sous le maillot helvète.

Fraîchement conçue, l’équipe suisse M16 de rugby compte dans ses rangs cinq joueurs évoluant dans le club de Morges. Deux d’entre eux, Gabin Tamazian et Sébastien Thiamsakoo, ont eu la chance de participer au premier match de la sélection contre une équipe française, l’Union Sportive Castillonnaise Rugby. De retour sur le territoire helvète, les deux coéquipiers se sont livrés sur leur expérience, leur parcours et leurs ambitions. 

- D’où vous vient votre passion pour le rugby? 

- Gabin Tamazian: J’ai commencé à en faire en 2012 à mon arrivée en Suisse. La famille du côté de ma mère en pratique beaucoup, ce qui fait que j’ai toujours baigné dedans. Je l’ai très souvent regardé à la télévision et mon petit frère y jouait déjà. Toutes ces choses m’ont poussé à débuter.

- Sébastien Thiamsakoo: Pour ma part, c’est un ami qui m’a proposé de venir essayer. J’ai immédiatement accroché, tout m’a plu dans ce sport: il y a du contact dans le jeu et une superbe ambiance au sein de l’équipe.

- Comment se sont déroulées les sélections? 

- G.T.: Normalement c’est le coach qui choisit quelques joueurs et les envoie. Mais dans notre cas, c’est un sélectionneur suisse qui est venu nous voir et qui a pris sept ou huit d’entre nous. Au premier rendez-vous, on était 120 et ils ont diminué jusqu’à n’en retenir que 40. C’est le gros de ce groupe qui devrait rester jusqu’en M18. 

- S.T.: Malgré le stress, il y’avait une relativement bonne ambiance les jours de sélection, ce qui nous faisait un peu oublier la tension. Le matin, on s’entrainait grâce à différents ateliers et l’après-midi on jouait plusieurs matchs, comme un petit tournoi.  

- Quel est votre ressenti après avoir passé tous ces mois de sélection et disputé ce premier match international? 

- G.T.: Le match s’est bien déroulé et on a plutôt bien joué. Nous sommes partis à 23 joueurs sur les 40 encore en sélection. On commence à tous se connaître un peu, à force de jouer en championnat avec nos clubs, mais aussi grâce aux entrainements. Malheureusement, on a essuyé une défaite 33-23, mais les coachs étaient contents de notre prestation. 

- S.T.: Je trouve aussi que l’on a relativement bien joué, même si j’ai ressenti une bonne dose de stress. Par contre, on a pu voir l’écart qu’il y a entre le rugby suisse et le français. Castillon est une formation amateur alors que nous sommes une équipe nationale. Malgré ça, ils ont été meilleurs que nous. Le rugby suisse va devoir s’améliorer s’il veut rivaliser contre les autres nations. 

À lire également: Des airs de Premier League En Marcy

- Comment entrevoyez-vous votre futur dans le rugby à l’heure actuelle? 

- G.T.: Comme l’a dit Sébastien, le rugby n’est pas assez développé en Suisse pour y planifier une carrière professionnelle. J’aimerais continuer à Morges pour l’instant et voir si l’on peut créer une équipe M18. Si ça ne se fait pas, j’ai quand même l’ambition de continuer le rugby, donc je me trouverais un autre club, en Suisse ou en France. 

- S.T.: Je me sens très bien à Morges et dans mon équipe pour le moment et j’aimerais aussi continuer avec eux. Mais je dois dire que le rugby n’est pas ma priorité. Je ne me fixe pas de but précis là-dedans et je privilégie mes études. Bien sûr que si ça marche vraiment bien je pourrais envisager une carrière, mais pour l’instant c’est secondaire pour moi.

L’actu en images

Journal de Morges
125 ans, 125 plants!
Il y avait du monde pour l'action "125 ans, 125 plants" du Journal ...
Journal de Morges
Fête de la Glace 2019
Le week-end dernier avait lieu la Fête de la Glace à la patinoire ...
Journal de Morges
Night Run 2019
Samedi 2 novembre, la Night Run a fait le plein de concurrent au ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

On se bouge pour la planète
Porté quasiment disparu au début des années 2000, ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Région
L’Association régionale Cossonay-Aubonne-Morges invite ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Cela fait six ans que Cédric Wiesner vient trois jours ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Edition N° 43
ven 08.11.2019
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
À la découverte de nos villages: Gollion
Chaque semaine, nous vous emmenons à la découverte d'un village du district de Morges. ...