2e Ligue

Ensemble ils soulèvent des montagnes

Raphaël Cand 15.06.2017 16:06
Julien Bamert et Julien Deprez tutoient les sommets. Ils pourraient vivre une seconde promotion en 2e ligue inter.

Ils portent le même prénom, jouent au poste de latéral, ont obtenu la promotion il y a deux ans sous les couleurs échichanaises et pourraient bien faire de même ce week-end avec le FC Amical Saint-Prex. À croire que les deux compères réussissent tout ce qu’ils entreprennent. 

Un peu comme samedi dernier à Montreux lorsque Julien Bamert inscrit à quelques minutes du terme de la rencontre l’unique goal du match aller de la finale. «Sur ce coup-là, je me suis transformé en vrai renard des surfaces, estime le buteur. Quand mon capitaine Talel Chedly s’apprêtait à tirer le coup franc, j’étais convaincu que le gardien pouvait relâcher le cuir. Et comme j’ai été le seul à y croire, je me suis retrouvé en position idéale pour pousser la balle au fond des filets.»

Le scénario est magique, mais aurait pu ne jamais se produire. «À l’origine, on a quitté Echichens pour lever le pied, assure Julien Deprez. On voulait évoluer en 3e ligue. On a donc décidé de signer à Saint-Prex qui a finalement été promu en 2e ligue sur le tapis vert.» Un choix que les fidèles coéquipiers ne regrettent absolument pas. «Saint-Prex est un club familial, un peu comme Echichens, affirme Julien Bamert. L’ambiance est extraordinaire et on a beaucoup de plaisir à y évoluer.»

Ne rien lâcher

La comparaison entre les deux clubs du district ne s’arrête pas là. «Comme lors de la promotion il y a deux ans, l’esprit d’équipe est notre principale force, analyse Julien Deprez. Nous avons souvent été menés ou nous sommes retrouvés dans des situations difficiles, mais on ne lâche jamais rien.»

À lire aussi: À 180 minutes d'un exploit majuscule.

À la veille du match le plus important de la saison, on se demande qui pourra bien arrêter le duo porte-bonheur des formations du district. La question de leur futur se pose également: eux qui souhaitaient rejoindre une écurie de 3e ligue l’été passé poursuivront-ils l’aventure En Marcy en cas de promotion? «Le coach nous a déjà avertis que dans tous les cas, il n’y aurait pas d’entraînement supplémentaire, révèle Julien Bamert. Si le groupe reste le même, nous n’irons pas voir ailleurs.» Un avis que partage  son acolyte Julien Deprez: «On n’a aucune raison de quitter Saint-Prex. On s’y sent très bien. Nous ferons le point après la rencontre de samedi.» 

Septième ciel

Un match retour qui s’annonce passionnant. Montreux est leur Everest, la dernière montagne qu’il reste à gravir pour atteindre à nouveau les sommets. Et il suffira de ne pas perdre pour monter au septième ciel. Julien Deprez préfère tout de même se montrer prudent: «Chez eux, nous nous sommes imposés et notre victoire est loin d’être imméritée. Mais il faut reconnaître qu’on a également eu un peu de chance, notamment lorsqu’ils ont touché les montants. Notre adversaire a de très bonnes individualités, surtout offensivement. À nous d’être solides et concentrés. Il sera primordial de ne pas encaisser de but trop rapidement et de les achever en faisant trembler au moins une fois les filets.»

Les amis se prêtent même au jeu des pronostics. «On va gagner 2 à 1», ose Julien Deprez. «Ça va être chaud, tempère Julien Bamert. Mais on ne peut pas perdre. Nous allons faire match nul 1 à 1.» On l’aura compris, les deux inséparables sont prêts pour une nouvelle ascension. 

 

L’actu en images

Journal de Morges
Soirée de l'Envol 2018, Tolochenaz
Le 11 février 2018, le choeur mixte l'Envol présentait sa ...
Journal de Morges
Silent Party, Morges 2018
Le 2 février 2018, la Ville de Morges organisait une Silent Party ...
Journal de Morges
Mélodie de Brichy/La Paysanne 2018, Gollion
Le 4 février 2018, La Mélodie de Brichy/La Paysanne présentait son ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Sévery
Petite entité du mariage qui se prépare au Pied du Jura, ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Rarement citée ou reconnue, mais toujours sur le ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Tête à tête
Il y a dix ans, Michèle Villard était à l’origine du ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Près de trois ans après avoir mis un terme à sa ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

St-Prex
Mercredi soir, la Municipalité saint-preyarde a déposé ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
La subvention communale au Livre sur les quais ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
En place depuis l’an 2000, Yvan Schwab est la figure ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Dans la digne lignée des cinq «experts» de 2017, trois ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
A une large majorité, les membres de l’organe libérant ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Dorigny
Le travail du professeur morgien a été salué lors d’une ...

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Le Morgien de 27 ans s’est distingué en se voyant ...
Ballens
Après six années à la tête de l’Auberge communale, ...
Penthalaz
Le «mini-Paléo» du Gros-de-Vaud a dévoilé ses premières ...
Morges
Après presque un an de chantier, la responsable du salon ...
Morges
Le 31 janvier, après 35 années d’activité, elle cessera ...
Edition N° 06
ven 16.02.2018
Edition de la semaine