Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous

Gollion

Gollion rénove son auberge à prix d’or

Raphaël Cand 12.07.2019 09:36

Six millions seront investis pour la rénovation de l’auberge et la reconstruction du bâtiment de l’ancienne grande salle.

Le village de Gollion tient à son auberge. Pour preuve, l’organe délibérant a accepté fin juin un crédit important pour la rénovation des lieux. «Pour une commune de quelque 1000 habitants comme la nôtre, il est essentiel de conserver un établissement où les gens peuvent se rencontrer et festoyer sans avoir besoin de prendre la voiture ensuite», affirme le syndic Pierre-André Pernoud. 

 Dans le détail, le projet (voir image de synthèse) prévoit de donner un coup de jeune à l’auberge actuelle, mais également la reconstruction du bâtiment de l’ancienne grande salle où se produisait notamment le Café-théâtre du Coin, le tout pour environ six millions de francs. Il y aura bien sûr un restaurant séparé en trois salles à savoir un café de 30 places, une salle à manger de 40 et un «carnotzet» pouvant recevoir 30 personnes. Il est aussi programmé la réalisation de trois logements (1 x 4 pièces et 2 x 3 pièces) ainsi que de sept chambres d’hôtel trois étoiles de dimensions standards, dont une aménagée pour les personnes à mobilité réduite. Sans oublier la création d’une cantine scolaire. «Le bâtiment va par ailleurs être mis aux normes aux niveaux énergétique et phonique», ajoute Pierre-André Pernoud.

Patience requise

Il faudra toutefois un peu de patience avant de pouvoir prendre un bon repas ou passer une nuit dans le futur établissement. «Les travaux devraient durer au maximum deux ans, indique le syndic. On espère cependant pouvoir les limiter à une année et demie.» 

À lire également: Un joli coup de pouce

Il restera alors à trouver un gérant, puisqu’après plus de trente ans de bons et loyaux services, la tenancière Ruth Gétaz est partie à la retraite. «Il faudra quelqu’un de solide, car le restaurant aura une capacité de 100 places et a toujours bien fonctionné», soutient Pierre-André Pernoud.

La Municipalité précise finalement que le plafond d’endettement pour la législature 2016-2021 ayant été fixé à un montant maximum de 11,5 millions de francs et s’élevant à ce jour à 5,28 millions, il demeurera respecté avec cet investissement de 6 millions. Si toutefois d’autres projets devaient naître ces deux prochaines années, il ferait alors l’objet d’un préavis d’augmentation. 

L’actu en images

Journal de Morges
Marché de Noël 2019
La troisième édition du Marché de Noël au Château a démarré mercredi.
Journal de Morges
La Birolande 2019
La troupe de théâtre de Bière La Birolande a présenté son ...
Journal de Morges
La Voile 2019
La création musicale pour choeurs, orchestre de chambre et ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Morges
La Municipalité va soumettre à son Conseil la vente de ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
Le Plan général d’affectation est à l’enquête. De quoi ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Morges
L’emblématique président du Rowing passe la main après ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

on se bouge pour la planète

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Edition N° 47
ven 06.12.2019
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
À la découverte de nos villages: Bremblens
Chaque semaine, nous vous emmenons à la découverte d'un village du district de Morges. ...