Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous

Morges

Il repart pour un tour au perchoir

Julien Lambert 11.10.2019 09:45
Seconde expérience au perchoir pour Laurent Pellegrino (au centre), dix ans après son premier passage. Grieu

Dix ans après son premier passage à la présidence du Conseil communal, Laurent Pellegrino occupe à nouveau la fonction cette année. Avec un plaisir intact. 

Début juin, Laurent Pellegrino était élu à la présidence du Conseil communal. Un événement qui marque le parcours de chaque conseiller accédant à la fonction. Mais pour celui qui siège dans les rangs du PLR, l’expérience n’est pas nouvelle. Il avait en effet déjà occupé le perchoir dix ans plus tôt, en 2009-2010. Un cas rare – si ce n’est unique – à Morges. «Quand il a fallu proposer quelqu’un au sein du parti pour prendre la présidence du Conseil, il n’y avait pas grand monde qui se bousculait au portillon, résume Laurent Pellegrino. Et comme j’avais apprécié mon premier passage, j’ai décidé de repartir pour un tour.»

En dix ans, la fonction a-t-elle évolué? «Je n’en suis qu’à ma seconde séance, mais oui, je pense. Au niveau des débats, on est parfois proche de l’excès de juridisme aujourd’hui. Ceux qui prennent la parole ont souvent une formation de juriste, ce qui peut retenir le conseiller lambda de monter à la tribune pour s’exprimer. En revanche, je me rends bien compte que les sujets liés à la voiture sont toujours d’actualité. On parlait déjà d’un parking sous les quais, d’un second au Parc des Sports, d’un plan des circulations et on était à fond sur le contournement de l’autoroute. Une décennie plus tard, pas grand-chose n’a évolué.»

L’autre aspect de la fonction concerne la représentation. «Je vais à la rencontre des sociétés locales. C’est toujours intéressant de voir comment fonctionnent des clubs sportifs ou des associations culturelles. Et en dix ans, certains événements ont pris de l’ampleur! Je pense notamment au Livre sur les quais ou au Paillote Festival.»

Quant à la neutralité requise durant son année de présidence, Laurent Pellegrino la vit assez bien. «Ce n’est pas trop dur, confie-t-il. Je me dois de rester impartial comme l’exige mon rôle. Ainsi, bien que nous soyons en période d’élections fédérales, je ne vais ni sur les stands au marché ni aux soirées du parti.»

Durant son parcours en politique, Laurent Pellegrino a été agréablement surpris. «Tout d’abord, c’est intéressant de connaître le fonctionnement de sa ville. Et puis le Conseil communal favorise l’ouverture d’esprit: on se retrouve confronté à des opinions divergentes des nôtres et c’est enrichissant. Enfin, on recommence à dire bonjour aux gens en ville. J’ai beau être Morgien depuis toujours, on finit par perdre cette proximité avec sa localité, d’autant plus quand on travaille à l’extérieur. Le Conseil permet de recréer ce lien.»

Et la Municipalité?

Avec quatre législatures au Conseil communal et deux années sur le perchoir, Laurent Pellegrino a une riche expérience de la politique locale. Alors à quand l’exécutif? «Municipal, c’est sûrement une fonction passionnante, mais ça demande aussi beaucoup de temps, ce qui ne serait pas conciliable avec mon activité professionnelle (ndlr: il occupe un poste à responsabilités au sein du groupe Orlatti).»

À lire également: la salle de la réunification inaugurée

S’il ne sait pas encore s’il se représentera en 2021, l’élu PLR est sûr d’une chose: «Reprendre la présidence, ça m’a remis un coup de fouet. On se sent automatiquement plus impliqué.» Et il ne redoute pas les gros dossiers qui seront sur la table ces prochains mois. «Au contraire! Je préfère des séances avec de la tension plutôt que des soirées plan-plan.» Il devrait être servi! 

L’actu en images

Journal de Morges
Réception des nouveaux habitants 2019
La commune de Saint-Prex a accueilli ses nouveaux habitants et ...
Journal de Morges
Spectacle des Mouettes 2019
La société Les Mouettes est allée naviguer le 9 novembre dans le ...
Journal de Morges
Compagnie 1112 - Novembre 2019
Avec Montréal, Montréal, Jenny Humbert décortique l’art du ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Echichens
Une collaboration innovante verra le jour entre ...
Morges
La 11e édition du Festival international d’orgue a ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Vufflens-le-chât.
Si à l’est de la rivière, les élèves sont toujours plus ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

On se bouge pour la planète

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Edition N° 44
ven 15.11.2019
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
À la découverte de nos villages: Vullierens
Chaque semaine, nous vous emmenons à la découverte d'un village du district de Morges. ...