Galeries Vidéos Abonnez-vous

Région

La Cave de la Côte redéfinit sa stratégie

Julien Lambert 06.07.2018 11:09
Le directeur de la Cave de la Côte Julien Hoefliger, le président du conseil d’administration Pierre Duruz et l’œnologue Rodrigo Banto.

Uvavins ou Cave Cidis, c’est définitivement fini! Désormais, et comme depuis plusieurs mois, il faut parler de la Cave de la Côte. Une seule entité qui s’accompagne d’un logo modernisé pour ce qui ressemble fort à un nouveau départ. «Le marché du vin en Suisse est compliqué, concède le directeur de la coopérative Julien Hoefliger. La consommation diminue et la concurrence étrangère est très forte. Nous avons donc décidé de redéfinir notre identité qui était peu claire jusque-là. La cave a connu une période difficile ces dernières années avec des déficits. Depuis deux ans, nous avons entamé une transition importante et ça va mieux. Le prix payé aux producteurs a pu être augmenté.»  De quoi retrouver les chiffres noirs, notamment grâce à une suppression de produits non rentables, des améliorations de processus et une revalorisation du portefeuille de produits.

À la différence d’autres grandes maisons viticoles, la Cave de la Côte a décidé de sortir du classicisme à l’heure d’élaborer son nouveau visuel. «Nous voulions impérativement que le nom apparaisse, tout en proposant quelque chose de plus contemporain. Nous avons également ajouté un slogan à la marque: L’Art et la Passion du Vin.» Et Pierre Duruz, directeur du conseil d’administration, d’ajouter: «Ce logo fait beaucoup parler. Certains l’adorent, d’autres pas. Mais au moins le message passe!»

A lire également: Les dix ans du district célébrés entre amis

Cette nouvelle stratégie de communication s’articule également sur trois axes forts: le terroir, le talent et la création. «Nous souhaitons nous repositionner, tordre le cou aux vieux clichés qui collent au concept de coopérative. Je suis persuadé que nous disposons d’un modèle d’avenir!» 

Pour ce faire, la coopérative compte mettre plus en avant ses vignerons. «Leurs visages seront désormais plus visibles. Nous voulons aussi, à moyen terme, développer les visites œnotouristiques», détaille Julien Hoefliger. Des propos confirmés par Pierre Duruz: «Nos producteurs sont derrière ce renouveau de la coopérative. Ils ont bien conscience qu’il est nécessaire pour s’assurer un revenu correct.»

La Cave de la Côte compte également valoriser sa capacité d’innovation, avec notamment de nouveaux cépages encore peu connus du grand public ou des vins qui répondent aux évolutions de la société, à l’image du bio.

En reconquête

Cette nouvelle stratégie vise notamment la clientèle alémanique. «Dans la région et même dans le canton, nous sommes bien connus. Mais nous devons faire découvrir ce beau potentiel dans de nouveaux marchés. Il reste bien de gens à convaincre», estime Julien Hoefliger.

Mais en commercialisant des vins étrangers, la coopérative ne se tire-t-elle pas une balle dans le pied? «On ne peut pas rester à l’écart de ce qui représente 75% du marché national, estime le directeur. Si un commercial n’avait à proposer que 25% de ce qui se vend, ce serait lui mettre un boulet au pied. Aujourd’hui, il est difficile de valoriser un vin au-delà d’un certain prix. La marge réalisée sur les crus étrangers est restituée à nos producteurs.»

L’actu en images

Journal de Morges
Le roi 2018 a été désigné
Jérémie Rossier a été désigné mardi soir par ses pairs roi des ...
Journal de Morges
Fête au Village Tolochenaz 2018
Le samedi 1er septembre avait lieu la Fête au village à ...
Journal de Morges
Défilé de "La vie d'ici"
L’association des aînés tolochinois «La vie d’ici» a organisé à ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Villars-sous-Yens
Le centre du village sera transformé en potager ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Villars-sous-Yens
Le champion de bicross a fait d’une simple idée une ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Mauraz
Plus petite commune du district, sise entre Pampigny et ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Edition N° 36
ven 21.09.2018
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
MyRun4Help, une course à vivre
La course à pied pour soutenir les familles de Yanis et Marilou s’est à nouveau conclue sur un ...