Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous

Morges

La paella au secours du Sauvetage

Gilbert Hermann 16.08.2019 11:32
La paella proposée par le Sauvetage. Hermann

Les sauveteurs morgiens flattent les papilles pour éviter un bouillon financier.

Jean-Claude Rochat change de tenues plus vite qu’un transformiste. Un week-end, il est nippé milord, distingué abbé-président de l’Abbaye des Amis de Morges. Le week-end suivant, affublé d’un tablier, il est commis de cuisine, assistant de Marisol Muller, grande prêtresse de la paella que le Sauvetage (dont Jean-Claude Rochat est le vice-président) a proposée à ses amis à l’occasion de sa traditionnelle Fête du Vieux-Port.

Les traditions sont faites pour changer. Depuis que le Léman existe – ou peu s’en faut! – la Fête du Vieux-Port avait lieu un vendredi soir et était immuablement animée gracieusement par le Vufflens Jazz Band. Ce fut encore le cas cette année. Mais pour la première fois, la fête s’est poursuivi le lendemain avec friture du lac et la paella de Marisol Muller et de son commis. Pourquoi? «Parce qu’il faut compenser la baisse des dons de navigateurs», explique le président Philippe Bonzon. 

Pour faire court, disons que la nouvelle loi sur la protection des données fait que le mode de sollicitation de dons auprès des navigateurs – «clients» potentiels du Sauvetage – a changé. D’où une baisse d’environ 20% du volume des dons qui représentent une part substantielle d’un budget de l’ordre de 45 000 à 50 000 francs. Étant précisé que les sauveteurs sont bénévoles: leurs interventions ne sont pas facturées. Elles génèrent parfois des dons. «Mais dans moins de 10 % des cas!», selon le président Bonzon. Et l’importance des dons versés par les navigateurs assistés n’est pas toujours proportionnelle à la taille de leurs embarcations...

À lire également: Rendez-vous mardi pour le concours de talents!

«Beaucoup de gens pensent que le Sauvetage est un service de l’État», constate Philippe Bonzon qui se réjouissait du bon écho suscité par la nouvelle formule de la Fête du Vieux-Port. En espérant que les incidences financières réjouiront tout autant Marie-Claude Rogier,  «trésorière», qui n’apprécierait certainement pas d’être reléguée au rang de «caissière».G.H.

L’actu en images

Journal de Morges
Marché de Noël 2019
La troisième édition du Marché de Noël au Château a démarré mercredi.
Journal de Morges
La Birolande 2019
La troupe de théâtre de Bière La Birolande a présenté son ...
Journal de Morges
La Voile 2019
La création musicale pour choeurs, orchestre de chambre et ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Etoy
Le Conseil communal a décidé de créer un fonds pour ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Centre aquatique
Un nouveau rebondissement risque de bouleverser l'avenir ...
canton
Le Conseil d'Etat a décidé de bloquer toutes les ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Edition N° 48
ven 13.12.2019
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
À la découverte de nos villages: Lussy-sur-Morges
Chaque semaine, nous vous emmenons à la découverte d'un village du district de Morges. ...