Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous

Yens

Pour suivre ce qui se passe à Yens

Emilie Wyss 11.05.2017 16:48

Souvent dans les petites communes, quand un jeune décide de s’investir, c’est pour représenter sa famille et lui donner une voix. C’est le cas de Ludovic (22 ans) qui, il y a un an, a décidé d’intégrer l’organe délibérant de Yens. «Mon père a fait partie pendant de nombreuses années du Conseil communal. J’ai trouvé que c’était une bonne chose qu’il y reste des gens de la famille afin de suivre ce qu’il s’y passe», explique Ludovic. 

A lire également: "Je suis tombée dans la marmite"

Pourtant, en règle générale, ce jeune conseiller ne se soucie pas des questions politiques. Du moins pas au niveau cantonal ou fédéral. «Dès que ça concerne mon village, ça m’intéresse. Mais si je devais déménager, je n’intégrerais pas le Conseil», confie-t-il. Et s’il tient tant à sa commune, c’est bien parce qu’il y a vécu toute sa vie et qu’il a intégré les sociétés locales dès le plus jeune âge. «Je fais partie de la fanfare depuis que je suis petit. Et à peu près depuis l’âge de 15 ans, j’ai rejoint la société de tir ainsi que la jeunesse», développe Ludovic. Depuis quelques mois, un enjeu supplémentaire entre en compte pour cet habitant de Yens: il est devenu indépendant paysagiste dans cette même commune. Une preuve de plus de son attachement au village et de la volonté de défendre ses intérêts au niveau politique.

Un village bien représenté

Il n’est pas le seul jeune à avoir intégré le Conseil lors de la dernière législature. «On est trois ou quatre jeunes à avoir commencé en même temps, raconte-t-il. Pour l’instant, on apprend et on prend exemple des gens qui ont plus d’expérience. On n’ose pas encore s’imposer.» 

Pour autant, bien qu’il ne se sente pas encore complètement en confiance, il a déjà fait partie d’une commission. «C’est intéressant parce qu’on a un meilleur suivi du projet. On a l’impression d’être plus concerné, ajoute le jeune entrepreneur. D’ailleurs, il y a eu dernièrement l’achat d’une machine. Pour moi qui suis paysagiste, j’y trouve forcément de l’intérêt.» 

Il a également participé récemment au dépouillage lors des élections cantonales. «C’est sûr que ça demande pas mal de travail et une bonne organisation.» 

L’actu en images

Journal de Morges
Marché de Noël 2019
La troisième édition du Marché de Noël au Château a démarré mercredi.
Journal de Morges
La Birolande 2019
La troupe de théâtre de Bière La Birolande a présenté son ...
Journal de Morges
La Voile 2019
La création musicale pour choeurs, orchestre de chambre et ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Etoy
Le Conseil communal a décidé de créer un fonds pour ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Centre aquatique
Un nouveau rebondissement risque de bouleverser l'avenir ...
canton
Le Conseil d'Etat a décidé de bloquer toutes les ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Edition N° 48
ven 13.12.2019
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
À la découverte de nos villages: Lussy-sur-Morges
Chaque semaine, nous vous emmenons à la découverte d'un village du district de Morges. ...