Galeries Publicité Vidéos Abonnez-vous

Morges

Une équipe très minutieuse

Emilie Wyss 30.08.2019 10:48
L’équipe de la stérilisation centrale travaille dans un environnement très contrôlé. Grieu

Chaque année, ce sont environ 60 000 plateaux d’instruments médicaux qui passent par la stérilisation centrale. Ils sont lavés, stérilisés et stockés selon des normes strictes.

S’il y a bien endroit qui n’est pas connu du grand public, mais dont la nécessité est évidente, c’est le centre de stérilisation. Chaque instrument médical y fait un passage obligé après son utilisation, avant d’en ressortir complètement propre. «Notre métier est très strict et contrôlé, explique Donato Gervasi, responsable du service. Il y a beaucoup de normes et de lois à respecter et il faut toujours être à jour.» 

À cet égard, la stérilisation centrale est certifiée depuis 2003 de la norme ISO 13485 pour les dispositifs médicaux et pour les systèmes de management de la qualité.

11 employés

Dans le service, ce sont deux équipes de cinq personnes (plus un apprenti) qui s’assurent avec minutie que chaque instrument respecte les normes d’hygiène après avoir été désinfecté et stérilisé à des températures de plus de 134°. 

Le centre se répartit en trois parties: une salle de lavage, une zone de conditionnement et une autre de stockage pour matériel stérile. «À titre d’exemple, la préparation d’un plateau prend 3h30, du lavage à la livraison», développe le responsable qui a effectué tout son parcours professionnel à Morges. 

Dans leur métier, les techniciens en stérilisation ne peuvent pas se reposer sur leurs acquis, puisque le domaine évolue toujours vers des normes plus strictes. «Nous suivons de nombreuses formations internes et externes, raconte Donato Gervasi. De plus, tous les ans, nous devons faire une maintenance des autoclaves (ndlr: stérilisation à la vapeur d’eau) et des laveurs-désinfecteurs, ainsi que faire valider toutes nos machines.»

60 000 plateaux

En tout, le service stérilise les matériels de tout l’Ensemble hospitalier de la Côte. «La majorité des instruments vient du bloc opératoire», ajoute Cédric Demierre responsable adjoint du centre. 

Ainsi, sur 60 000 plateaux stérilisés en 2018 (contre 22 000 en 2003, conséquence de l’agrandissement du groupe), environ 80% proviennent de l’Hôpital de Morges, le reste se répartissant entre les EMS et cabinets médicaux. 

L’actu en images

Journal de Morges
Marché de Noël 2019
La troisième édition du Marché de Noël au Château a démarré mercredi.
Journal de Morges
La Birolande 2019
La troupe de théâtre de Bière La Birolande a présenté son ...
Journal de Morges
La Voile 2019
La création musicale pour choeurs, orchestre de chambre et ...
Edition de la semaine

le choix de la rédaction

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Région
Une disposition légale interdit à un municipal boulanger ...

Pour lire cet article en entier, vous devez vous connecter.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Lully
Passionné par les oiseaux, Jonathan Pellet a créé ...
Morges
La Municipalité va soumettre à son Conseil la vente de ...
Web

le reste de l'actualité web

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

Article reservé aux abonnés.

Pour en savoir plus,
cliquez sur le titre.

on se bouge pour la planète
Edition N° 47
ven 06.12.2019
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
À la découverte de nos villages: Lussy-sur-Morges
Chaque semaine, nous vous emmenons à la découverte d'un village du district de Morges. ...