Galeries Vidéos Abonnez-vous
Saint-Prex | Rodolphe Schelbert
Une figure du monde hôtelier
Hommage

Avec distinction, il a dirigé durant 18 ans l'Hôtel Fleur-du-Lac. Un homme qui fourmillait d'idées.

C'est au cimetière de Saint-Prex, commune où il était venu s'établir en 1971 avec son épouse Elisabeth, que repose Rodolphe Werner Schelbert décédé le 12 avril. Ses obsèques ont eu lieu dans l’intimité. Avec lui disparaît une personnalité du monde hôtelier. Un homme au caractère bien trempé qui a contribué à l'essor du tourisme régional.

C'est en 1985 que, succédant à Gilbert Leder qui avait créé l'établissement 30 années plus tôt, Rodolphe Schelbert et son épouse avaient repris l'exploitation de l'Hôtel du Lac. Ils étaient au bénéfice d'une solide expérience dans la branche hôtelière. Ils avaient notamment assuré la direction du Schweizerhof à Saint-Moritz, du Lausanne-Palace (1964-1967) et du Schweizerhof à Berlin. Depuis 1975, Rodolphe Schelbert s'occupait de problèmes de gestion hôtelière pour des tiers. Le couple a exploité avec bonheur l'établissement durant 18 ans, jusqu'à fin août 2003.

Rodolphe Schelbert fourmillait d'idées pour promouvoir le tourisme régional. Il a été à l'origine de l'ampélothèque inaugurée en 1995 dans les jardins du Château. La disparition de cette «bibliothèque» composée des cépages représentatifs du patrimoine viticole vaudois coïncide avec celle de son initiateur.

Rodolphe Schelbert a soutenu Ewald Brigger lors de la création du Symposium international de sculpture. A sa demande, l'obtenteur Pieter Hopman avait créé la variété de tulipe « Fleur du Lac » baptisée en 1995.

Rodolphe Schelbert était un fervent défenseur des rives du lac. Il avait suscité la création de l'Association pour la protection des rives du Léman, du parc de Vertou et de leurs abords qui, par crainte des nuisances qu'elle aurait pu générer, a milité contre l'exploitation de la galère « La Liberté » à La Blancherie.

Mais désireux de favoriser le tourisme local en permettant à des navigateurs d'accoster vers le site, il avait remis en valeur le ponton lacustre de son hôtel. Et il avait mis en circulation une diligence centenaire qui a contribué à l'animation de festivités locales.

Gilbert Hermann   26.04.2018

Hommage

Nos chers disparus

Denis Cottier

C’était une tête. Mais aussi et surtout un ...

Robert Favre

Paysan et vigneron, il s'est mis au service ...

Gabrielle Maier

Avec son mari, elle a exploité la confiserie ...

Rudolf Kubler

Ancien directeur de la Verrerie, c'était un ...

André Guex-Joris

Ancien archiviste de la Ville de Morges, ...

Rodolphe Schelbert

Avec distinction, il a dirigé durant 18 ans l'Hôtel ...

Edward Demont

« C'était un « fondu » de sport ! » Ces mots de ...

Georges Morand

L'engagement de Georges Morand pour la collectivité a ...

André Cruchon

Quand, le 26 avril 1990,André Cruchon a pris une ...

Edition N° 43
ven 09.11.2018
Edition de la semaine
Dernière video JDM
  dernière vidéo
MyRun4Help, une course à vivre
La course à pied pour soutenir les familles de Yanis et Marilou s’est à nouveau conclue sur un ...